samedi 9 mars 2013

Nouveautés solaires


 
Doriance Solaire

 

Pour sublimer le teint avant, pendant et après un séjour au soleil

 

Solaire& anti-âge

Pour un teint éclatant tout en luttant contre les signes de l’âge

 

Doriance est une gamme de compléments alimentaires dont la vocation est d’agir sur la peau, des cheveux et des ongles. les formules Doriance sont des solutions d’origine naturelle, conçues pour être à la fois actives et respectueuses des équilibres physiologiques

 

2 formules différentes :

 

Doriance Solaire *pour avant, pendant et après un séjour au soleil. Pour que votre peau rayonne de beauté, en respectant des conditions d'exposition raisonnables.

 

 

Doriance Solaire & Anti-âge* conseillée à toutes celles qui aiment vivre dehors et qui souhaitent préserver leur capital-jeunesse.

 

Pour sublimer le teint avant, pendant et après un séjour au soleil

 

Exposée au soleil, la peau se défend en fabriquant de la mélanine, pigment naturel qui constitue le bronzage et permet d’absorber une partie des rayons UV. Mais en cas d’exposition inadaptée, brutale ou prolongée, ce mécanisme naturel peut être insuffisant. Plus que jamais, on sait que la protection solaire doit associer des durées d’exposition limitées, l’utilisation de crèmes solaires, le port de lunettes et de vêtements si nécessaire. Un complément alimentaire peut également être utilisé.

 

Agir de l’intérieur pour sublimer le teint avant, pendant et après un séjour au soleil, c’est la vocation de Doriance Solaire.

 

 

 

Conseils d’utilisation

• En prévision de vacances au soleil, commencer au minimum 15 jours avant le départ.

• Poursuivre pendant toute la durée du séjour(1).

• Prolonger la prise pendant un mois après le retour.

Prendre 1 capsule par jour, avec un verre d’eau, de préférence au milieu d’un repas. Pour les peaux sensibles au soleil, il est possible de prendre 2 capsules par jour. Il est conseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent de demander l’avis de leur médecin ou de leur pharmacien avant la prise de compléments alimentaires.

 

En pharmacie et parapharmacie

 

Pour un duo Doriance Solaire (2 x 30 capsules), un pendentif orné de SWAROVSKI® ELEMENTS

 

Doriance Solaire & A nti-âge

 

Pour un teint éclatant tout en luttant contre les signes de l’âge Le rayonnement solaire est la première cause de vieillissement cutané. Dès que l’on s’expose à la lumière extérieure, la peau est soumise aux effets des rayons ultra-violets, susceptibles de provoquer des dommages cellulaires et d’entraîner à long terme un vieillissement prématuré de la peau.

 

Doriance Solaire & Anti-âge est conseillé à toutes celles qui profitent du soleil au quotidien (déjeuner en terrasse, sport en plein air, jardinage...) et qui souhaitent mieux préserver leur capital-jeunesse.

 

Conseils d’utilisation

Prendre 2 capsules par jour, avec un verre d’eau, de préférence au milieu d’un repas. Il est conseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent de demander l’avis de leur médecin ou de leur pharmacien avant la prise de compléments alimentaires.

 

En pharmacie et parapharmacie

 

Pour un duo Doriance Solaire & Anti-âge (2 x 60 capsules), un bracelet orné de SWAROVSKI® ELEMENTS est off ert.

 

 

Autobronzant*

Pour un teint ensoleillé même en hiver
 
* Signés Laboratoires Pierre Fabre

Sidaction : édition 2013


Nous vous donnons rendez-vous le 5, 6 et 7 avril pour le Sidaction 2013

 

 

Paris, le 7 février 2013 - La prochaine édition du Sidaction 2013 aura lieu les 5, 6 et 7 avril prochains. Trois jours de mobilisation intense en faveur de la lutte contre le sida afin de sensibiliser la population sur cette épidémie qui touche encore aujourd’hui 34 millions de personnes dans le monde.

 

Le soutien des médias partenaires

Le Sidaction ne pourrait exister sans vous, les médias. Cette année encore,  vingt médias partenaires ont répondu présents à notre appel et s’engagent à nos côtés pour faire de cet événement une réussite. Sidaction peut également compter sur le soutien de trois nouvelles chaînes de télévision comme 6ter, D8 et D17.

 

L’appel à don

Le compteur du Sidaction est remis à zéro et les promesses de dons peuvent être faites en appelant le 110 du 11 mars au 18 avril 2013 inclus. L’ensemble des fonds nets collectés est réparti de la façon suivante : 50 % de ces fonds sont alloués directement au soutien à la recherche et aux soins et 50 % servent à financer des programmes de prévention et d’aide aux malades, en France et dans 29 pays en développement. L’édition 2012 avait collecté 4 millions d’euros. Sidaction espère que les donateurs renouvelleront leur générosité.

  

Ne crions pas victoire trop vite

Malgré les discours optimistes, notamment sur les avancées de la recherche, le sida tue 1,7 million de personnes par an dans le monde et 8 millions de personnes n’ont toujours pas accès aux traitements contre le VIH. C’est pourquoi aujourd’hui plus que jamais le Sidaction compte sur les médias, les bénévoles et les donateurs  pour qu’ensemble et tous ensemble nous menons ce combat qui est loin d’être fini.

 

Pour faire un don :

Par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit)

Par Internet : www.sidaction.org

Par SMS : en tapant DON au 33 000 (SMS non surtaxé)

Par courrier : Sidaction 228, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS

vendredi 8 mars 2013

LIBRES PROPOS Signés MG France a propos de la Prise en charge de la santé des femmes : le rôle fondamental du médecin généraliste

Le 8 mars consacre la traditionnelle « Journée de la Femme ». Une occasion pour MG France de rappeler le rôle essentiel que jouent les médecins généralistes dans la prise en charge de la santé des femmes.

Premier syndicat de médecins généralistes, MG France s’est depuis sa création en 1986 particulièrement intéressé à la santé de nos concitoyennes, un sujet pour lequel le syndicat a organisé le 11 octobre 2012 un colloque métier.
De nombreux acteurs de la santé, (généralistes impliqués dans leur quotidien et au sein d’organisations professionnelles, enseignants, sage femmes, animateurs sociaux de proximité, représentants de mutuelles étudiantes, de la MGEN, de la DGOS ont participé à ce colloque où ils ont témoigné de leur expertise et de leur implication sur le sujet.

A travers deux exemples, la santé des adolescentes et la santé des mères avant pendant et après la grossesse, ces acteurs ont souligné les rôles fondamentaux exercés par les médecins généralistes , en particulier dans :
le repérage et la prise en charge
des adolescentes en souffrance, pour lesquelles le professionnel de santé de proximité qu’est le généraliste est particulièrement bien placé
le conseil, la prescription et le suivi
de la contraception
, pour lesquelles le cabinet du généraliste est un lieu privilégié et facile d’accès pour obtenir une contraception remboursée
la connaissance de l’environnement des femmes
que le généraliste intègre pour mieux guider leur parcours et comprendre leur problème
l’entrée et l’orientation dans le parcours grossesse,
sur lesquelles le généraliste est un soutien utile afin d’aider les patientes dans leur trajectoire de santé ultérieure

MG France estime au total que l’amélioration de notre système nécessitera dans le proche avenir de renforcer et de valoriser la prise en charge coordonnée et organisée des patients, hommes et femmes, au sein d’un parcours de santé basé sur les ressources professionnelles de nos territoires. Il importe de faciliter l’accès aux généralistes pour les adolescentes et étudiantes, et pas forcément de favoriser un plateau technique hyper-spécialisé.

Vous pouvez désormais retrouver tous les temps forts de ce colloque sur :

http://www.mgfrance.org/colloque_sante_femmes.htm

NB : Femmes et médecine : quelques chiffres :
Sur les 199 821 médecins en activité recensés par l’Ordre des Médecins en 2012, les femmes représentent 41 % des effectifs. Elles constituent cependant 55 % du total des praticiens en activité âgés de moins de 40 ans, ce qui traduit un réel renversement démographique pour l’avenir. Toutes formes d’exercice confondues, le nombre de médecins généralistes s’élève en France en 2012 à 92 227, dont 37 784 femmes. Sur cet ensemble, 55 208 généralistes exercent spécifiquement en libéral, dont 17 309 femmes.

MINE D'INFOS: C'est à lire : « Le guide pratique des Donations e...

MINE D'INFOS: C'est à lire : « Le guide pratique des Donations e...: Christophe Chaillet a l’art de rendre limpide pour tout un chacun des problèmes de gestion de patrimoine qui, à première vue, devraient re...

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS signés Dr P. de la Selle Pdt du RESB...

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS signés Dr P. de la Selle Pdt du RESB...: Nous apprenons avec surprise qu'une "fuite", comme toute fuite peu vérifiable dans son origine et incomplète dans son inform...

LIBRES PROPOS signés Dr P. de la Selle Pdt du RESBAB

Nous apprenons avec surprise qu'une "fuite", comme toute fuite peu vérifiable dans son origine et incomplète dans son information, vient de révéler le décès de deux volontaires participant à l'étude Bacloville menée depuis mai 2012. Cette étude a pour objet de mesurer en double aveugle contre placebo l'efficacité du médicament baclofène dans la lutte contre l'alcoolodépendance. Comme toute étude de ce type, elle consiste à prescrire à une moitié seulement des volontaires le médicament, l'autre moitié se voyant remettre un "placebo", médicament sans effet pharmacologique.

La loi prévoit dans ce cadre qu'aucune information ne peut être révélée avant la fin de l'étude afin de ne pas fausser celle-ci. En cas de décès d'un des volontaires (ce décès peut être dû à n'importe quelle cause externe à l'étude et ce volontaire peut n'avoir jamais reçu le médicament), l'équipe qui mène l'étude doit prévenir l'Agence du médicament (ANSM) de tout incident survenu. Cela n'est porteur d'aucune information quant aux résultats de l'étude.

Comme le confirme l'ANSM, aucune imputabilité n'est établie entre ces décès et le baclofène.

Qu'il y ait donc eu cette fuite, et que, bien entendu puisque c'est la loi, aucune transparence n'ait été faite sur cette information alarmante pour tous les patients qui aujourd'hui sont traités parbaclofène, est donc très inquiétant et troublant, d'autant que cette fuite survient au moment même où un autre médicament, mais celui-ci produit et promu par un laboratoire, et qui n’est donc pas génériqué comme l'est le baclofène, obtient l'autorisation européenne de mise sur le marché.

L'étude Bacloville a été mise en place malgré de fortes oppositions et conflits d'intérêt de toutes sortes.


L'alcool tue 49 000 personnes par an en France.

Le traitement de l’alcoolisme est d'une importance majeure pour la santé publique. Le baclofène a déjà aidé efficacement des dizaines de milliers de patients.

Nous demandons que toute la lumière soit faite sur ces fuites et nous espérons que le programme Bacloville puisse se dérouler dans la sérénité que toute étude scientifique nécessite.









Dr P. de La Selle, président du Resab

C'est à lire : « Le guide pratique des Donations et des Donations-Partages » Savoir donner, anticiper, protéger, économiser de Christophe Chaillet - Editions Lextenso

Christophe Chaillet a l’art de rendre limpide pour tout un chacun des problèmes de gestion de patrimoine qui, à première vue, devraient rester l'apanage des juristes professionnels ! Son ouvrage sur les donations et donations-partages, qui concernent aujourd'hui de plus en plus de nos concitoyens, analyse et décrypte ainsi tout une série de situations auxquelles donateurs et donataires sont susceptibles d'être confrontés leur vie durant.
 
Pour le faire, il propose 11 fiches introductives qui permettent de comprendre "comment marchent" les donations et donations-partages. Puis, par le jeu d'une série de 54 "question/réponse", explique comment s'y prendre pour donner dans les meilleures conditions possibles, quel que soit son profil patrimonial et sa situation personnelle. Comment donner entre époux, concubins ou pacsés ; à ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants ; à ses parents et grands-parents, frères et sœurs, neveux et nièces… voire à des amis ou à des personnes morales car, si la très grande majorité de ces opérations se fait en famille, elles peuvent être l'occasion de gratifier des personnes étrangères au "clan". Au terme de cet ouvrage, le grand public aura une vision claire et précise des "outils" juridiques et fiscaux qui lui sont proposés pour transmettre son patrimoine à ses héritiers et/ou se montrer généreux à l'égard de tiers. Et, en s’y prenant bien, de le faire sans frais grâce aux abattements et avantages consentis par les pouvoirs publics.
 
 

Les informations les plus lues cette semaine sur le blog

MINE D'INFOS: un bilan positif pour l'opération "Bus diabète 201...

MINE D'INFOS: un bilan positif pour l'opération "Bus diabète 201...: Objectifs   Un double objectif 1. Sensibiliser managers et employés ainsi que le grand public sur le diabète, ses éventuelles c...

MINE D'INFOS: D'un blog à l'autre : Position d'Istya sur l'ANI d...

MINE D'INFOS: D'un blog à l'autre : Position d'Istya sur l'ANI d...: Miroir Social - Position du groupe Istya sur l'ANI et le pré-projet de ... Le problème de l'ANI, tel qu'il est posé dans l...

MINE D'INFOS: 7ème Agora du C2DS - 28 mars - "Management du 21èm...

MINE D'INFOS: 7ème Agora du C2DS - 28 mars - "Management du 21èm...: DÉVELOPPEMENT DURABLE EN SANTÉ MANAGEMENT DU 21 E SIECLE JEUDI 28 MARS 2013 _ DE 9H15 À 16H30 ACADÉMIE DE MÉDECINE 16, RUE B...

MINE D'INFOS: 8 mars : journée de la femme

MINE D'INFOS: 8 mars : journée de la femme: Maïa Baudelaire Son combat contre les méthodes de régime à risques 1 ère Femme Nutritionniste fondatrice du nouveau s...

MINE D'INFOS: Baromètre Emploi : Spécial Journée de la Femme - 1...

MINE D'INFOS: Baromètre Emploi : Spécial Journée de la Femme - 1...: 1 Secrétaire sur 2 est un homme 1 Gardienne d'enfant sur 2 aussi ! Top 10 des métiers les plus demandés : 60% de femmes "Si l'...

MINE D'INFOS: La MGEFI donne rendez-vous à ses délégués à Reims

MINE D'INFOS: La MGEFI donne rendez-vous à ses délégués à Reims: La Mutuelle Générale de l’Economie, des Finances et de l’Industrie – MGEFI , mutuelle référen...

La MGEFI donne rendez-vous à ses délégués à Reims


18,19 juin 2013 - 9ème assemblée générale MGEFI
Centre des congrès de Reims
12 Boulevard du Général Leclerc, 51100 Reims


 
La Mutuelle Générale de l’Economie, des Finances et de l’Industrie – MGEFI , mutuelle référencée au sein des ministères du budget et de l’économie, réunit une fois par an ses 300 délégués élus par ses adhérents, à l’occasion de son assemblée générale annuelle.
 
 
La MGEFI en quelques mots

La MGEFI organisme de référence en matière de santé comme de prévoyance pour l’ensemble des personnels des finances.

Cette légitimité est en partie liée au fait que la MGEFI est un acteur de poids avec 280 000 adhérents et 360 000 personnes protégées, la MGEFI est la 11ème mutuelle Française. Un atout de taille pour répondre aux exigences et aux contraintes imposées par les évolutions du contexte législatif et réglementaire, pérenniser l’esprit mutualiste, garantir la solidarité et offrir à chacun les prestations dont il a besoin, au meilleur coût et tout au long de sa vie.

 

1er janvier 2013 : la MGEFI intègre le Groupe Istya

 

La MGEFI a fait le choix d’intégrer le groupe Istya - avec lequel elle partage un socle de valeurs et une vision politique commune sur les enjeux de la protection sociale et du rôle des mutuelles de fonctionnaires en tant qu'acteur de la gestion des régimes obligatoire et complémentaire.

Tout en conservant son autonomie juridique et politique, elle évolue au sein du premier groupe mutualiste français, interlocuteur majeur des pouvoirs publics. Ce choix apporte à la MGEFI toutes les garanties de développement et lui permet de pérenniser et renforcer la protection de ses adhérents.


Contact presse:
Nora Ansell-Salles
nansellsalles@mgefi.fr

Baromètre Emploi : Spécial Journée de la Femme - 1 Secrétaire sur 2 est un homme

1 Secrétaire sur 2 est un homme
1 Gardienne d'enfant sur 2 aussi !
Top 10 des métiers les plus demandés : 60% de femmes


"Si l'égalité des sexes dans le monde du travail est encore loin d'être une réalité, les femmes sont en revanche aujourd'hui plus nombreuses à rechercher un emploi. Il semble également que devant la pénurie de profils, les hommes comme les femmes postulent pour des postes qui ne leurs étaient pas dédiés autrefois en mettant en avant leurs compétences plutôt que leur sexe".
Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr


Paris, 25 février 2013. Chaque mois, Qapa, le premier outil de mise en relation dédié à l'emploi, analyse et communique les données de plus de 500 000 demandeurs d'emploi et de plus de 75 000 offres d'emplois.


Plus de candidates que de candidats
Depuis le début de l'année 2013, Qapa a enregistré une nette augmentation des inscriptions de la gente féminine. En effet, sur les 10 secteurs métiers les plus demandés actuellement, les femmes sont largement majoritaires avec une représentation de 60%.

Le top 10 des métiers les plus demandés

   Répartition des demandes
  Métiers les plus demandés Femmes Hommes
N°1 Esthéticien / Esthéticienne 90% 10%
N°2 Assistante de direction 70% 30%
N°3 Vendeur / vendeuse en prêt à porter 70% 30%
N°4 Assistant commercial 70% 30%
N°5 Garde d'enfant à domicile 60% 40%
N°6 Secrétaire / Assistant administratif / Assistante de direction 55% 45%
N°7 Collaborateur d'expertise comptable 54% 46%
N°8 Vendeur / vendeuse en boulangerie-pâtisserie 55% 45%
N°9 Comptable 40% 60%
N°10 Réceptionniste en hôtellerie 30% 70%
  Total 60% 40%


Les métiers dédiés aux soins et à la mode sont les plus recherchés depuis le début de l'année 2013 avec une représentation des femmes de 90%. Ces postes sont encore majoritairement ciblés par les femmes même si la proportion des hommes tend à augmenter considérablement. Il est ainsi surprenant de constater que le secrétariat est aujourd'hui à parité égale entre hommes et femmes. De même, certains métiers comme la garde d'enfant à domicile sont également en passe de devenir égaux avec 60% de femmes et 40% d'hommes.


Des inégalités de salaires pour les deux sexes
L'inégalité des salaires est encore bien présente mais joue aussi bien en faveur des hommes que des femmes pour certains secteurs.
Il est ainsi encore injuste de constater qu'un homme "Assistant de Direction" sera payé en moyenne 200 euros net par mois de plus qu'une femme pour le même travail.
En revanche, cette inégalité se retrouve inversée en faveur des femmes pour la "Garde à domicile" ou pour la "vente en Boulangerie-Pâtisserie". Pour ces métiers, à travail et compétences égaux, les hommes sont sous-payés. 

  Salaires moyens nets
  Femmes Hommes
Garde d'enfant à domicile 1 451,00 € 1 211,44 €
Vendeur / vendeuse en prêt à porter 1 470,43 € 1 432,88 €
Vendeur / vendeuse en boulangerie-pâtisserie 1 421,12 € 1 388,45 €
Esthéticien / Esthéticienne 1 332,80 € 1 360,12 €
Assistante de direction 1 467,87 € 1 689,12 €
Assistant commercial 1 511,01 € 1 567,44 €
Secrétaire / Assistant administratif / Assistante de direction 1 485,13 € 1 522,15 €
Collaborateur d'expertise comptable 1 625,78 € 1 682,70 €
Comptable 1 905,50 € 1 941,56 €
Réceptionniste en hôtellerie 1 455,21 € 1 427,88 €
Moyenne des salaires 1 512,59 € 1 522,37 €


A propos de Qapa
Qapa est le premier outil de matching dédié à l'emploi qui met en relation les souhaits et compétences des candidats avec les besoins des recruteurs. Grâce à Qapa, les candidats trouvent rapidement un emploi adapté à leur profil et les recruteurs entrent en relation avec les candidats les plus pertinents. Basée à Paris, Qapa a été cofondée par Stéphanie Delestre, Olivier Zier, Corentin Larose et Florian Auriau. Un an après le lancement de Qapa, la société a lancé le site
www.qapable.fr en juillet 2012 qui met en relation des personnes qui ont besoin de réaliser une tâche ponctuelle ou régulière avec des personnes qui effectuent ce genre de prestation pour compléter ou avoir des revenus.
La Société a clos un premier tour de financement auprès de Partech International, 360 Capital Partners et de business-angels, dont Raphaël Zier.
Qapa en bref :
1,6 million de visiteurs uniques par mois
500.000 candidats inscrits
75.000 offres d'emploi
Pour en savoir plus :
www.qapa.fr

8 mars : journée de la femme



Maïa Baudelaire



Son combat contre les méthodes de régime à risques



1èreFemme Nutritionniste fondatrice du nouveau service de Coaching Minceur sur-mesure, remboursé par les mutuelles,

Maïa milite depuis 20 ans en faveur de la bonne nutrition et du rééquilibrage alimentaire


Née à Paris et issue d'une famille de médecins, Maïa
Baudelaire est très tôt passionnée par tout ce qui concerne l'alimentation. Après de nombreux voyages durant lesquelles elle se sera imprégnée de modes de vie et de cultures alimentaires très différentes, Maïa débute sa carrière aux Etats-Unis. Elle occupera diverses fonctions en Santé publique dont Nutritionniste dans un prestigieux centre de recherche N.I.H (National Institutes of Health) et à l' U.S.D.A (U.S. Department of Agriculture, Washington DC) dans le domaine de l'épidémiologie.




De retour en France, elle rejoint avec grand bonheur le groupe Kellogg's, pour un poste à responsabilités, afin de développer la gamme santé des céréales du petit déjeuner en Europe, notamment Spécial K. Elle mènera ainsi une large campagne sur l'importance du 1er repas de la journée : le petit déjeuner.




Maïa étend ensuite ses compétences à l'international chez Unilever comme Directrice Marketing Santé : basée à Londres, elle gère les problématiques liées à la Santé, à l'alimentation et au développement durable dans de nombreux pays. Visionnaire et dotée d'un esprit sans cesse innovant, elle lance notamment « Vie », boisson naturelle à base de fruits et légumes de saison, primée comme meilleure innovation mondiale.




Femme et mère de famille adorant bien manger, Maïa s'engage également dans des campagnes de Santé publique pour promouvoir l'importance de manger des fruits et légumes, de prendre ses repas ensemble, de cuisiner et de transmettre les traditions culinaires.




Elle communique ainsi à travers le monde en créant une multitude d'évènements éphémères : pique-niques géants, slogans pour encourager les pères à rentrer plus tôt et partager les repas en famille, repas entre voisins, ateliers de cuisine éphémères...




Soucieuse de l'éthique professionnelle et du respect que chacun apporte à son corps et à son image, Maïa souhaite répondre à la problématique de surpoids qui se développe en France et dans le monde : plus qu'une simple question d'image, c'est un réel problème de Santé publique.



Maïa fonde alors I Love My Diet Coach® (ilovemydietcoach.com), le nouveau programme de Coaching Minceur par téléphone personnalisé et humain qui aide les femmes et les hommes à retrouver leur poids idéal de manière naturelle et durable, tout en gardant la forme!




Ce programme unique de Coaching Minceur propose une méthode révolutionnaire « 360° », qui allie Bien-être, Nutrition santé et Activité physique douce, s'adaptant au rythme de vie de chacun, pour se sentir en forme et en beauté, sans contraintes.




La légèreté de certaines méthodes, et leurs erreurs dangereuses pour la santé, sont notamment deux arguments qui l'ont amenés à mettre tout son savoir-faire au service d'un nouveau concept expérimenté aussi bien dans sa vie de mère de famille que dans sa vie professionnelle.




100% efficace, grâce au suivi régulier par téléphone avec un Coach Minceur dédié, Diététicien Nutritionniste diplômé d'Etat, cette Méthode innovante veut prouver qu'il est possible de mincir sans frustration tout en gardant convivialité et plaisir.




Reconnu comme un service éthique et efficace, I Love My Diet Coach® est le 1er service de coaching minceur nomade remboursé par plus de 90 % des mutuelles.

Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : CPJourneedelafemmeILMDC.docx

 
NDLR : MGEFI et NUTRITION

Chats experts : les rendez-vous de la nutrition


Santé


Commander mes fiches " santé "

Nous vous proposons de consulter et d’imprimer des fiches qui abordent des thèmes aussi différents que le tabac, la cholestérol, la nutrition...

jeudi 7 mars 2013

7ème Agora du C2DS - 28 mars - "Management du 21ème siècle"


DÉVELOPPEMENT DURABLE EN SANTÉ MANAGEMENT

DU 21E SIECLE

JEUDI 28 MARS 2013 _ DE 9H15 À 16H30

ACADÉMIE DE MÉDECINE

16, RUE BONAPARTE _ PARIS 6E

MÉTRO SAINT GERMAIN_DES_PRÉS


Quel lien entre management et réussite d’une démarche de développement durable ? Pourquoi certains établissements réussissent-ils à impulser une dynamique porteuse et d’autres non ? De nombreux professionnels s’interrogent : comment déployer notre plan d’actions en interne auprès de centaines ou de milliers de collaborateurs ? Comment les motiver et leur donner envie dans un contexte de stress et de contraintes financières ?

 

Des humanistes visionnaires nous aideront à identifier des éléments de réponse qui impliquent les collaborateurs et l’ensemble des parties prenantes de façon très collaborative. Et des professionnels de santé – directeurs, cadres de santé, infirmières, responsables qualité etc. impliqués dès la première heure, témoigneront des difficultés rencontrées et de leur façon de les contourner. Nous évoquerons aussi les outils ou méthodologies structurantes, aides précieuses pour la mise en place d’une dynamique durable.

 

8h30-9h15

Accueil des participants

 

9h15

INTRODUCTION

 

9h30-10h15

DÉMARCHES PARTICIPATIVES ET CHANGEMENTS DURABLES

 

Que veut dire management ? Quel lien entre management et réussite d’une démarche de développement durable ? Comment amener les individus à modifier durablement leurs comportements ? Comment motiver ses collaborateurs et leur donner envie d’être acteurs ? Et si les démarches participatives étaient une des clés ?

 

Pr Emmanuel RUSCH – Président de la Fédération Régionale des Acteurs en Promotion on de la Santé du Centre et de la commission spécialisée sur les droits des usagers de la conférence nationale de santé

 

Stéphane RIOT – Fondateur de NoveTerra, facilitateur de processus de transition, ancien responsable du développement durable chez Vivendi et co-auteur de « Vive la Co-révolution! pour une société collaborative »

 

Échanges

 

10h15-11h00

FOCUS SUR UN OUTIL STRUCTURANT : L’ISO 26000

 

Démarche au sein de laquelle l’identification et le travail avec les parti es prenantes sont des volets importants.

 

Alain JOUNOT – Responsable du service commercial AFNOR Certification

 

Séverine FURNEMONT – Responsable développement durable du groupe Pierre Fabre

 

Échanges

 

11h00-11h30

Pause

 

11h30-12h15

CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE EMAS

 

Présentation du système de management et retour d’expérience du groupe d’établissements accompagné par Primum, pôle d’expertise du C2DS.

 

Philippe SUPPLISSON – Chargé de mission RSE - Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie – Commissariat général au développement durable.

 

Olivier TOMA – Président du C2DS

 

Échanges

 

12h15-12h30

L’ACTUALITÉ DU C2DS

 

12h30

Déjeuner

 

14h00-15h30

RETOURS D’EXPÉRIENCE

 

Nous souhaitons mettre à l’honneur des idées innovantes, des démarches responsables, des politiques visionnaires, des mesures efficaces et des actions solidaires. Car les bonnes idées, c’est contagieux !

 

Pierre BOIVIN – Chargé de mission développement durable - Responsable Unité Accessibilité au CHU de Poitiers : implication on des parties prenantes internes et externes dans la mise en œuvre d’un PDE.

 

Joël CLICHE – Président de la clinique Saint Roch à Cambrai : implication des acteurs économiques, environnementaux et sociaux d’un territoire dans la construction d’un gymnase certifié BBC.

 

Bertrand BAILLEUL – Directeur de l’Hôpital Saint Jean à Gennevilliers : Le patient, acteur de son devenir en culture pour pouvoir le devenir au niveau de sa santé. Grâce au programme Culture et Santé des Ministères de la Santé et de la Culture, l’hôpital propose un projet impliquant ses patients AVC, les aidants, les soignants, un auteur et comédien et un théâtre du territoire.

 

Échanges

 

15h30-16h15

CONCLUSION

 

Regards croisés ou comment les modes d’organisation et de « management » des indiens Kogis peuvent constituer une formidable source de réflexion, notamment sur les notions de connaissances, de déséquilibres et de responsabilité.

 

Eric JULIEN – Géographe et consultant spécialisé dans l’accompagnement du changement - Fondateur de l’association Tchendukua.

 

 

INSCRIPTION 7e Agora 28 mars 2013 - Paris

 

Organisation

C2DS – Association loi 1901 – N° Siret : 507 428 670 00016

Prestataire de formation enregistré sous le n° 11 75 43458 75 qui ne vaut pas agrément d’Etat