samedi 23 mars 2013

1er FORUM DES DIRIGEANTS DE L'ASSURANCE DÉDIÉ AUX STRATÉGIES IT



26 Mars 2013 - Espace Etoile Saint honoré

 

Consultez le programme des tables rondes et ateliers-partenaires et réservez son pass

 

Contact t : DECIDassurIT@lettres.gisi.fr

vendredi 22 mars 2013

1er FORUM DES DIRIGEANTS DE L'ASSURANCE DÉDIÉ AUX STRATÉGIES IT


26 Mars 2013 - Espace Etoile Saint honoré

 

Consultez le programme des tables rondes et ateliers-partenaires et réservez son pass

 


Journée du sommeil

Le 22 mars, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) organisera la 13e journée du sommeil sur le thème « Sommeil et environnement », dont le groupe MGEN est le partenaire majeur.


Salon du livre

Les Editions Métailié seront ravies de vous accueillir au Salon du Livre de Paris, sur le stand N19. Venez nous rencontrer du Vendredi 22 au Lundi 25 Mars 2013.

AU PROGRAMME :

Samedi 23 mars : 10h-20h
12h30-13h30 : Rencontre avec Luis Sepúlveda Lieu : Petite scène stand U 10 - Espace jeunesse
14h-16h : Dédicaces sur le stand Métailié : Olivier Truc Bénédict Beaugé
15h-17h : Dédicace sur le stand Métailié : Luis Sepúlveda
16h-18h : Dédicaces sur le stand Métailié : Ronaldo Wrobel Pascal Dibie
16h30-17h30 : Bénédict Beaugé Débat : "La gastronomie française : mythe ou réalité" suivi d'une dédicace à 17h30 Lieu : Square culinaire stand X 77
Dimanche 24 mars : 10h-19h
11h-12h30 : Ronaldo Wrobel : Débat (en portugais) animé par Leonardo Tonus Lieu : stand Brésil U 61
14h-16h : Dédicaces sur le stand Métailié : Luis Sepúlveda et Joëlle Jolivet Ronaldo Wrobel
15h-15h30 : Olivier Truc : Entretien animé par Christine Ferniot Lieu : Espace Polar SNCF stand Y 24
16h-18h : Dédicaces sur le stand Métailié : Pascal Dibie Bénédict Beaugé Olivier Truc
16h30-17h30 : Dédicace sur le stand Points Seuil Luis Sepúlveda
Lundi 25 mars : 9h-19h
14h-15h : Bénédict Beaugé : table ronde sur "Le livre, mémoire du patrimoine culinaire" Lieu : Square culinaire stand X 77
15h15 : Débat "La création éditoriale française : A quoi sert un éditeur ?" animé par Nelly Buffon avec Anne-Marie Métailié, Philippe Robinet, Liana Levi, Serge Safran Lieu : Scène des auteurs, stand Z 82.

jeudi 21 mars 2013

MINE D'INFOS: Journée mondiale des donneurs de sang 2013

MINE D'INFOS: Journée mondiale des donneurs de sang 2013: 10 e édition : la générosité des donneurs de sang plus que jamais à l’honneur   L’Etablissement français du sang organise le 14...

Journée mondiale des donneurs de sang 2013


10e édition : la générosité des donneurs de sang plus que jamais à l’honneur
 
L’Etablissement français du sang organise le 14 juin prochain la 10 e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang.
 
Cette journée, qui a pour objectif de remercier les donneurs de sang bénévoles, permet également d’en recruter de nouveaux et de constituer des réserves en produits sanguins conséquentes avant la période estivale, période traditionnellement sensible.
 
En 2013, l’Organisation mondiale de la santé a choisi la France comme pays hôte de l’événement, après l’Argentine en 2011 et la Corée du Sud en 2012. La Journée mondiale des donneurs de sang est célébrée dans plus de 190 pays.
 
A cette occasion, l’EFS vous donne rendez-vous le 14 juin à l’UNESCO pour un colloque international sur les enjeux de la transfusion sanguine dans le monde :
Ethique et autosuffisance
. (Voir encadré).
 
La Fédération française pour le don de sang bénévole (FFDSB), partenaire au quotidien de l’EFS, mobilise comme chaque année ses 750 000 bénévoles pour accueillir les donneurs et mène de nombreuses actions de sensibilisation au don de sang sur l’ensemble du territoire.
 
Plus de 350 lieux de collecte accueillent les donneurs de sang dans toute la France. Pour connaître le lieu de collecte le plus proche, rendez-vous sur  www.dondusang.net
A savoir
 
- 3 104 295 dons de sang en 2012
 
- 1 708 541 donneurs de sang en 2012.
 
- 10 000 dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades.
 
- 1 million de malades soignés chaque année grâce au don de sang.
 
- Les femmes peuvent faire jusqu’à 4 dons de sang total par an, les hommes 6.

- Se présenter avec sa carte d’identité si c’est un premier don et ne pas venir à jeun






 










 







MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: Soins Palliatifs : soutenir les prof...

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: Soins Palliatifs : soutenir les prof...: MINE D'INFOS: Soins Palliatifs : soutenir les professionnels de ... :     A l’occasion de la publication du rapport de l’Observato...

MINE D'INFOS: Les Français, les médecins et les médicaments :

MINE D'INFOS: Les Français, les médecins et les médicaments :: Résultats du 3 ème Baromètre IPSOS pour le Leem     « L’Observatoire sociétal du médicament » permet d’identifier, d’explorer et ...

MINE D'INFOS: Maladie de Parkinson et innovation,

MINE D'INFOS: Maladie de Parkinson et innovation,:   3 questions à Stéphanie d’Avout Directrice de la division Neuromodulations de Medtronic France     Les technologi...

Maladie de Parkinson et innovation,

 
3 questions à Stéphanie d’Avout
Directrice de la division Neuromodulations de Medtronic France
 
 
Les technologies médicales sont pleines de vie, innovent constamment, répondent à des défis sans cesse plus nombreux, interrogent tout autant les sciences que l’économie de la santé ou les pratiques médicales... Pour vous permettre de suivre la vitalité de ce domaine, Medtronic vous propose de revenir sur ce qui a fait l’actualité des 3 derniers mois, de vous projeter quelques jours ou semaines en avant et vous livre, de façon exclusive, sa réflexion, sur une thématique à chaque fois différente. Pour cette nouvelle édition : maladie de Parkinson, stimulation cérébrale profonde et innovation...
 
La stimulation cérébrale profonde (SCP), inventée et développée en France dans les années 1980, est utilisée pour traiter les tremblements essentiels et la Maladie de Parkinson depuis les années 1990. Les indications se sont depuis élargies à la Dystonie, aux Troubles Obsessionnels Compulsifs* et à l’Epilepsie*. Est-il encore possible d’innover dans ce domaine ?
 
La SCP continue de susciter un large intérêt scientifique et médical. Sans parler de nouvelles indications, la toute récente publication de l’étude franco-allemade Earlystim dans le New England Journal of Medicine démontre qu’il est encore possible d’appréhender la SCP autrement, notamment dans la prise en charge de la maladie de Parkinson.
Depuis ses débuts, la SCP est perçue comme une solution de dernier recours pour des patients à un stade déjà très avancé de la maladie. Des médecins français, parmi lesquels le Professeur Agid de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, se sont demandés si cette technique chirurgicale ne pourrait être pratiquée plus tôt, lorsque les patients ne sont pas encore lourdement handicapés par la maladie.
Et quels sont les résultats ?
 
L’étude Earlystim a permis de confirmer l’hypothèse. Après deux ans de suivi, les patients opérés présentent une amélioration de la qualité de vie de 26%, des capacités motrices de 53% et de l’activité quotidienne de 30%, avec donc un meilleur résultat qu’un traitement médical seul.
 
L’étude Earlystim est donc un espoir pour les personnes atteintes par la maladie de Parkinson ?
Espoir est un terme à la fois fort et inadapté. La stimulation cérébrale profonde appliquée plus précocement s’adresse aux mêmes patients, rigoureusement sélectionnés suivant des critères très spécifiques, que ceux pris en charge actuellement.
L’enjeu, et non l’espoir, est d’identifier ces mêmes personnes plus tôt dans le parcours de soins et de ne pas attendre 10 à 12 ans avant de leur proposer cette technique. C’est un enjeu car cela nécessite de revoir les protocoles de prise en charge de la maladie avant la SCP et après la SCP afin de proposer le meilleur accompagnement.
Au-delà de l’aspect strictement médical, Earlystim est également la preuve du dynamisme de la recherche clinique française et des avancées que permettent les collaborations entre professionnels de santé et entreprises des technologies médicales. La France demeure une terre de découvertes scientifiques de niveau mondial. Il faut désormais qu’elle favorise le développement de l’innovation médicale afin de permettre aux centres d’excellence de continuer à bénéficier de ces partenariats.
 

Les Français, les médecins et les médicaments :


Résultats du 3ème Baromètre IPSOS pour le Leem

  

« L’Observatoire sociétal du médicament » permet d’identifier, d’explorer et d’analyser la perception, les représentations et le comportement des Français à l’égard des médicaments. Il mesure également l’image des entreprises en comparaison à d’autres grands secteurs de l’économie.

 

Pour cette 3ème édition, IPSOS a interrogé en plus du grand public (soit 1.000 personnes par Internet), un échantillon représentatif de 500 médecins généralistes (par téléphone), afin d’avoir un regard croisé et d’enrichir l’analyse.

 

Les deux terrains ont été réalisés en janvier 2013, en pleine polémique sur les pilules. Dans le contexte de crises sanitaires à répétition depuis 2011, l’Observatoire 2013 fournit des données précises et rigoureuses qui permettent d’appréhender l’impact de ces événements sur les Français et sur les médecins.

 

- Les Français font-ils encore confiance aux médicaments ?  

- Sur quels leviers s’appuie leur confiance ou leur défiance ?

- Quels sont leurs comportements à l’égard du médicament ?

- Comment vivent-ils le risque inhérent au médicament ?

- Comment jugent-ils le niveau d’information donnée par leurs médecins et leurs pharmaciens ?

 

- Comment Internet change-t-il la relation des patients aux médecins ?  

- Quel regard les Français et leurs médecins portent-ils sur les entreprises du médicament et sur les autres secteurs ?

- …

 

Les résultats complets de l’Observatoire seront présentés et commentés par Hervé Gisserot, Président des Entreprises du Médicament (Leem), et Brice TEINTURIER, Directeur général délégué de IPSOS lors .de la conférence de presse du 28 mars 2013 - 10H à Euosites George V Inscription presse : catherine.gros@prpa.fr

MINE D'INFOS: Soins Palliatifs : soutenir les professionnels de ...

MINE D'INFOS: Soins Palliatifs : soutenir les professionnels de ...:     A l’occasion de la publication du rapport de l’Observatoire national de la fin de vie « Vivre la fin de sa vie chez soi », Soi...

MINE D'INFOS: OBJECTIF : 100 000

MINE D'INFOS: OBJECTIF : 100 000: Le blog « Mine d’Infos » ouvert il y a 6 mois a franchi la barre des   52 600 visites   Objectif   100 000 Vos...

OBJECTIF : 100 000


Le blog « Mine d’Infos » ouvert il y a 6 mois a franchi la barre des

 

52 600 visites

 

Objectif  100 000

Vos réponses « à chaud » au mini questionnaire de satisfaction, sont un atout précieux pour l'atteindre simple comme un clic sur :

 


 

Merci d’avance Bonne journée

Soins Palliatifs : soutenir les professionnels de ville


 

 

A l’occasion de la publication du rapport de l’Observatoire national de la fin de vie « Vivre la fin de sa vie chez soi », Soins Coordonnés réitère son appel à soutenir les professionnels de santé de ville – médecins généralistes, infirmiers, pharmaciens...etc.-, engagés au quotidien dans le suivi, à domicile, des patients en situation de soins palliatifs.

 

L’essentiel des patients en situation de soins palliatifs demeure pris en charge à domicile et souhaite le rester. Les professionnels de santé de ville, impliqués dans la prise en charge de leurs patients en fin de vie, répondent avec pertinence aux besoins et aux attentes des malades et de leurs familles.

 

 

Donnons-leur les moyens de consolider l’accompagnement de qualité qu’ils apportent aux patients en fin de vie et à leurs aidants. Soins Coordonnés identifie trois actions prioritaires pour mieux outiller les professionnels de santé de ville :

 

- Favoriser une prise en charge pluriprofessionnelle en promouvant et développant des équipes de soins coordonnés en ville.

 

- Mettre à disposition des professionnels libéraux les moyens nécessaires à un accompagnement coordonné des patients en soins palliatifs à domicile par le biais d’appels à projets lancés par les ARS à l’adresse des professionnels de ville.

 

- Développer le « caractère pluridisciplinaire » des formations de soins palliatifs dispensées aux professionnels de santé. Le DPC pluriprofessionnel, en promouvant une vision pluriprofessionnelle de la prise en soins du patient, est une réponse appropriée aux besoins et attentes des professionnels comme des patients dans le domaine des soins palliatifs.

 

En savoir plus

 

Soins Coordonnés – Association Loi 1901 –regroupe 15 Professions de santé : pharmacien, infirmière, biologiste, kinésithérapeute, orthophoniste, orthoptiste, sage-femme, podologue, dentiste, opticien, psychologue, audioprothésiste, ergothérapeute, diététicien, médecin généraliste

 

28 rue Godefroy Cavaignac 75011 Paris

www.soinscoordonnes.eu

Le chiffre : 7 %


C’est le pourcentage d’adolescents français gros consommateurs réguliers (4 à 5 fois ou plus par semaine) de boissons énergisantes, selon une étude européenne commanditée par l’EFSA.

 

Source:  Gathering consumption data on specific consumer groups of energy drinks www.efsa.europa.eu/en/supporting/doc/394e.pdf

 

MINE D'INFOS: Sortie du guide « Se loger à Paris », édition 2013...

MINE D'INFOS: Sortie du guide « Se loger à Paris », édition 2013...: Chercher, rénover, partager ou même acheter un appartement à Paris, toutes ces démarches et solutions sont dans le guide « Se loger à Pa...

Sortie du guide « Se loger à Paris », édition 2013


Chercher, rénover, partager ou même acheter un appartement à Paris, toutes ces démarches et solutions sont dans le guide « Se loger à Paris » !

 

Le guide « Se loger à Paris » 2013 oriente les ménages, les seniors et les étudiants parisiens vers les différents services et supports d’information afin d’entamer les démarches nécessaires.

 

Aides aux plus fragiles, prêts à taux zéro, conseils et financements pour des travaux, location solidaire et sans risque : les rubriques abordées correspondent aux besoins des Parisiens et dessinent la politique volontaire de la Ville de Paris en matière de logement.

 

Edité à 70 000 exemplaires, le guide « Se loger à Paris » est disponible en mairie d’arrondissement.

 

Nouveauté : l’édition 2013 aussi en version numérique !

 

Cette année, la  Ville de Paris propose une nouvelle application gratuite pour iPad, « Paris me guide », téléchargeable sur l’App Store.

 

Premier guide de la collection au format iPad, « Se loger à Paris » offrira un contenu multimédia permettant à l‘utilisateur de trouver encore plus rapidement l’information qu’il recherche, de contacter les services de la Ville, d’approfondir ses recherches avec des renvois sur les pages web concernées et de localiser les lieux proposés dans le guide avec la cartographie.

 

Parmi les autres fonctionnalités de cette version iPad :
 
- Un index dynamique et une fonction de recherche par mot-clé
- Un outil de calcul de l’aide au logement
- Des contenus accessibles en audio-description
- Des vidéos illustrant des dispositifs de la Ville de Paris en matière de logement L’application est aussi compatible iPhone et d’autres guides de la collection « Paris me guide » seront disponibles prochainement.

 

Elle est disponible en suivant ce lien et par QR Code

mercredi 20 mars 2013

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron: MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron : U N DON , U N MACARON TOUS MOBILISÉS CONTRE LA M UCOVISCIDOSE   20 M ARS 2013 :...

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journé...

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journé...: MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journée du sommeil : MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journée du sommeil : L’Institut N...

MINE D'INFOS: Plus d’un quart des ménages français en situation ...

MINE D'INFOS: Plus d’un quart des ménages français en situation ...:  selon la nouvelle édition de l’Indice Genworth Une vaste étude mondiale portant sur la perception par les consommateurs de leur sit...

Plus d’un quart des ménages français en situation de vulnérabilité financière,

 selon la nouvelle édition de l’Indice Genworth


Une vaste étude mondiale portant sur la perception par les consommateurs de leur situation financière démontre une hausse spectaculaire du nombre de ménages français en situation de vulnérabilité financière : plus d’un quart (26%) d’entre eux est désormais classé dans la catégorie des ménages « financièrement vulnérables » (contre 19% lors de l’édition précédente en 2010).




L’Indice, publié par Genworth, spécialiste mondial de l’assurance de personnes, mesure le sentiment de sécurité financière des consommateurs en Europe et dans le monde. L’étude – basée sur une enquête IPSOS MORI menée auprès de 13 000 personnes dans 20 pays – révèle une baisse du sentiment de sécurité en France et met en lumière le manque d’optimisme très répandu parmi les foyers français.


« La population française est davantage polarisée entre les sentiments de sécurité et de vulnérabilité financières, avec un nombre croissant de ménages qui se considèrent comme vulnérables. L’effectif des ménages financièrement stables a été quasiment divisé par deux depuis le premier index paru en 2007. »,
indique Frédéric Guez, Directeur France de Genworth.


à

Principales préoccupations des consommateurs français sur le plan financier : coût de la vie, sécurité de l'emploi et revenu des salaires


Comme pour beaucoup d'autres pays, le coût de la vie, la sécurité de l'emploi et les revenus du travail sont les trois facteurs les plus importants pour les ménages français lorsqu'ils envisagent leur future situation financière.


Plus d'un tiers des ménages français citent la sécurité de l'emploi comme une préoccupation lorsqu'ils pensent à l'avenir. Cela est peu surprenant au vu des difficultés économiques et de la hausse du chômage qui frappent le pays.

Les principales différences en France sont entre les ménages financièrement vulnérables et les ménages financièrement stables. Plus de huit ménages français classés comme financièrement vulnérables sur dix (82%) citent le coût de la vie comme l'une de leurs principales inquiétudes lorsqu'ils pensent à leur situation financière future. À titre de comparaison, cela est le cas pour seulement 44% des ménages financièrement stables.

Près d'un quart (22%) des foyers financièrement vulnérables mentionnent les prestations de retraite privée comme une préoccupation lorsqu'ils envisagent l'avenir, contre seulement 6% du groupe financièrement stable.

À l'inverse, les ménages financièrement stables accordent bien plus d'importance à l'épargne (40%) et à la sécurité de l'emploi (58%) que le groupe financièrement vulnérable (15 et 25% respectivement).

Les préoccupations des ménages varient également en fonction de leur région d'origine et de leur niveau d'éducation. Alors qu'un tiers (33 %) des ménages de la région parisienne est préoccupé par son épargne, seuls 15 % des foyers de la région méditerranéenne le sont (12% pour le sud-est).

Alors que la moyenne nationale est de 22%, seulement 12% des personnes dont le niveau d'éducation est moins élevé (pas de diplôme) citent la situation économique nationale ou mondiale comme l'une de leurs sources d'inquiétude principales lorsqu'elles envisagent l'avenir.

Elles se disent également moins préoccupées par le coût des soins de longue durée que celles qui disposent d'un diplôme universitaire (11% contre 34%).

« Les solutions Genworth en matière d’assurance de personnes sont conçues pour protéger les ménages des incertitudes financières, en fournissant des filets de protection qui les aident à assumer leurs obligations financières en cas de changement de situation et notamment dans le cas d’une impossibilité de travailler.

Compte tenu de la croissance de la vulnérabilité financière des ménages dans une période d’incertitude économique, les assurances visant à protéger les familles – en cas, par exemple de perte d’emploi ou d’incapacité de travail – peuvent jouer un rôle important pour la sécurité financière de ces ménages », ajoute Frédéric Guez.


Une Chine en pleine confiance en tête de l’indice (score 78) : la Chine termine en tête de l’indice de cette année avec le meilleur score enregistré en cinq ans.

Le scepticisme domine en Allemagne (score 29) : 3% des ménages allemands se classent comme stables financièrement en 2012. Cela ne représente qu'un tiers environ du nombre de ménages financièrement stables au Royaume-Uni, et la moitié de ceux d'Irlande.

Le Royaume-Uni reste stable dans l'indice mais assiste à une hausse de son nombre de ménages vulnérables (score 39) : la proportion de ménages britanniques classés comme financièrement stables reste constante depuis 2010 (8% chaque année). C'est plus que le nombre de ménages allemands (3%).

Les Espagnols sont préoccupés par l'incertitude économique (score 17) : seuls 2% des ménages espagnols se classent comme financièrement stables. L'Espagne est l'un des seuls pays de l'indice à citer la situation économique au sens large comme un facteur clé dans ses perspectives d'avenir.

La Grèce touche le fond (score 1): la Grèce est le seul pays de l'indice à citer les prestations sociales parmi les trois principaux facteurs dans l'évaluation de la situation financière de ses ménages.



Les résultats détaillés de l’Index Genworth sont disponibles sur demande ou en consultant le site


Vous trouverez ci-joint le communiqué en version pdf.


A propos de l’Indice Genworth



L’Index Genworth mesure et compare la sécurité financière des ménages et leur vulnérabilité dans 20 pays à travers l’Europe et le monde.

Le score de l'indice fournit un aperçu du niveau général de la sécurité financière relative dans un pays donné. Il va de 0 à 100, un score faible étant synonyme de vulnérabilité financière, tandis qu'un score élevé est signe de sécurité financière. Les recherches se sont basées sur une enquête-omnibus réalisée par Ipsos MORI dans 20 pays d'Europe, d'Amérique Latine et d'Asie entre octobre et décembre 2012. Des échantillons allant jusqu'à 1 000 adultes ont été interrogés dans chaque pays. Les résultats ont ensuite été pondérés pour être représentatifs de la population dans chaque pays.

En fonction de leurs réponses, les ménages sont classés dans quatre catégories :

• « Personnes financièrement stables » – ayant rarement connu des difficultés financières, et pensant que leur situation financière va s’améliorer.

• « Personnes circonspectes » – n'ayant pas ou rarement connu de difficultés financières, et pensant

que leur situation restera la même ou se détériorera.

• « Personnes battantes » - ayant connu des difficultés financières relativement fréquentes, mais pensant que leur situation va s’améliorer.

• « Personnes financièrement vulnérables » - ayant régulièrement ou constamment fait l'expérience de

difficultés financières et estimant que leur situation n'est pas susceptible de s'améliorer.



A propos de Genworth



Genworth Financial, Inc. (NYSE: GNW) est une compagnie d’assurance internationale, membre de l’indice Fortune 500, qui aide ses assurés à maintenir leur niveau de vie, pour eux et pour leurs familles. Genworth accompagne ses clients dans leurs projets de prévoyance et de retraite avec des produits de dépendance, d’assurance-vie et d’assurance de prêts. Les produits distribués par Genworth permettent aussi à ses partenaires bancaires d'optimiser leurs risques et leurs besoins en capital.

Genworth emploie environ 6.300 personnes et opère dans 25 pays dans le monde, au travers de 3 divisions : l’assurance-vie (aux Etats-Unis) qui comprend l’assurance dépendance et les produits de rentes ; l’assurance Caution Hypothécaire (aux Etats-Unis et en Europe) et les entités Corporate et autres divisions qui incluent les segments International Protection et Gestion de Fortune. Les produits et services sont distribués par des intermédiaires financiers et des conseillers en gestion de patrimoine. Le siège de Genworth Financial, Inc est basé à Richmond en Virginie. Créée en 1871, Genworth est présent en France depuis 1987.

Régulièrement, Genworth Financial, Inc. publie des informations importantes sur son site corporate. Tout investisseur ou personne intéressée peut s’inscrire dans la section ‘Investors’ du site
genworth.com pour recevoir des alertes automatiques par email et RSS feeds.


En savoir plus

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journée du sommeil

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journée du sommeil: MINE D'INFOS: 22 MARS : 13ème Journée du sommeil : L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) organisera la 13 e journée ...

MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron

MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron: U N DON , U N MACARON TOUS MOBILISÉS CONTRE LA M UCOVISCIDOSE   20 M ARS 2013 : 8 ÈME ÉDITION DU J OUR DU M ACARON   U...

MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron

MINE D'INFOS: 20 mars : Journée du Macaron: U N DON , U N MACARON TOUS MOBILISÉS CONTRE LA M UCOVISCIDOSE   20 M ARS 2013 : 8 ÈME ÉDITION DU J OUR DU M ACARON   U...

MINE D'INFOS: Communiqué de de la Mutualité Française Provence-A...

MINE D'INFOS: Communiqué de de la Mutualité Française Provence-A...:   Services de soins et d’accompagnement mutualistes (SSAM)     Le drame survenu le 19 mars 2013 dans le centre dentaire ...

Communiqué de de la Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d’Azur –

 
Services de soins et d’accompagnement mutualistes (SSAM)
 
 
Le drame survenu le 19 mars 2013 dans le centre dentaire mutualiste de Marseille a provoqué une émotion intense et légitime, bien au-delà des sphères mutualistes.
 
Tous condamnent la violence de cet acte horrible et imprévisible.
 
Nos pensées vont d’abord aux deux enfants du Dr Dominique SAIMAN, à la famille et aux proches de notre collègue, à leur douleur et au respect de leur intimité.
 
Une immense émotion a envahi les salariés de l’ensemble des établissements du réseau de la Mutualité Française.
 
Les salariés présents sur leur lieu de travail ont été particulièrement choqués et des mesures d’accompagnement psychologiques ont été mises en place.
 
Le temps est au chagrin et au recueillement. Tous nos établissements observeront cet après midi un moment de silence en mémoire de Dominique SAIMAN.
 
Plus tard, en concertation avec les administrateurs et les représentants des salariés de la Mutualité Française PACA - SSAM, nous envisagerons les suites à donner.

 

 

 

 

A propos de la Mutualité Française PACA Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes :

 

MF PACA SSAM emploie des professionnels de santé, du médico-social et des spécialistes des services, soit plus de 400 personnes réparties sur les différents sites régionaux.
 
Organisme à but non lucratif, régi par le code de la Mutualité, MF PACA SSAM dispose d’un réel savoir-faire médical et exerce une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers : 18 magasins « Opticiens mutualistes », 7 magasins « Audition Mutualiste » , 14 Centres de Santé Dentaire et d’orthodontie, 5  Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant, un Service de Soins Infirmiers à Domicile,  de 2 Services d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés Déficients Visuels, la Téléassistance à domicile,  un service « Suivi psychologie et précarité » et un SAMU social de jour à Nice.
 
Plus de 110 000 personnes bénéficient chaque année de ces services.
 
MF PACA SSAM est présidée par Dominique Trigon et dirigée par Joël Derrives.