vendredi 26 avril 2013

MINE D'INFOS: Zoom sur le nouveau site MGEFI...

MINE D'INFOS: Zoom sur le nouveau site MGEFI...: Les partenaires de la MGEFI vous donnent rendez-vous   Sur le nouveau site de la Mutuelle    COUP DE PROJECTEUR SUR LA RUBRIQU...

MINE D'INFOS: Zoom sur le nouveau site MGEFI...

MINE D'INFOS: Zoom sur le nouveau site MGEFI...: Les partenaires de la MGEFI vous donnent rendez-vous   Sur le nouveau site de la Mutuelle   Rubrique : NOS PLUS Muduo   ...

Zoom sur le nouveau site MGEFI...


Les partenaires de la MGEFI vous donnent rendez-vous

 Sur le nouveau site de la Mutuelle


 

 COUP DE PROJECTEUR SUR LA RUBRIQUE

 NOS PLUS


 
Rendez-vous sur www.mgefi.fr pour découvrir le nouveau site.
Partagez vos impressions en postant un commentaire sur le blog Mine d’Infos http://pressentinelle2.blogspot.fr/  ...
 




 
 
 

MINE D'INFOS: Santé des pieds

MINE D'INFOS: Santé des pieds:   Les premiers pas…     Fondée en 1995, MASERMIN est une société basée à Terrassa, près de Barcelone en Espagne.   ...

Santé des pieds


 
Les premiers pas…


 
Fondée en 1995, MASERMIN est une société basée à Terrassa, près de Barcelone en Espagne.

 

Masermin est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation d’articles pour le confort et la santé des pieds, destinés au secteur pharmaceutique.

 

Pour ses produits, MASERMIN travaille avec des matériaux différents (dont le silicone), variés et toujours de haute qualité.

 

Tournée vers le futur, l’entreprise MASERMIN réalise d’importants investissements dans la technologie, la recherche et les Ressources Humaines.

 


De l’importance de prendre ses pieds en main

Souvent négligés, à tort, les pieds requièrent pourtant la plus grande attention, et ce, au quotidien.

Voici quelques conseils de base pour bien en prendre soin :

> Laver chaque jour ses pieds avec de l’eau et du savon.

 

> Les sécher soigneusement, notamment entre les orteils.

 

> Porter des chaussettes propres et de préférence en coton ou en laine.

 

> Choisir des chaussures souples ou bien assouplir leur cuir avant de les porter.

 

> Contrôler son poids pour éviter fatigue, affaissement de la voûte plantaire, mais aussi le diabète et  

ses complications.

 

> En cas de cors, callosités, verrues, ongles incarnés, consulter un spécialiste des pieds.

 

> Se couper régulièrement les ongles pour éviter toute blessure.

 

> En période de forte chaleur, veiller à bien aérer ses pieds.

 

Soucieux de la santé des pieds, Masermin leur dédie donc une large gamme de produits favorisant leur confort et leur bien-être.

 

 

Pas à pas…

La gamme Masermin

 

Fort de sa connaissance des besoins du pied et des différentes pathologies qui peuvent l’affecter, Masermin a développé, grâce à des techniciens hautement qualifiés pour les concevoir, les évaluer et les tester, des produits de confort répartis en 2 gammes :

>SanatorSilicone
 
Réalisés à partir de silicone de qualité médicale (autorisé par l’UE), les produits Sanator Silicone respectent le pied sans l’agresser et épousent parfaitement sa forme. Doux et confortables, ils  bsorbent la sueur et isolent le pied du froid, de la chaleur et de l’humidité.

 

La gamme Sanator Silicone comprend : > Des coussinets

> Des mini-semelles

> La gamme Confort

> La gamme Classic

 
 

>SanatorGel

Cette gamme se compose de produits en polyuréthanne, ergonomiques, très faciles à placer, lavables et réutilisables :

 

Des semelles doublées

nubuck, indéformables et de longue durée, leur forme évite le frottement du pied contre la chaussure.

 

Tubigel de protection en gel de silicone

pour protéger des callosités, ampoules et orteils en marteau.

 

Des œufs à malaxer :

pour les mains, pour augmenter leur puissance, détendre les muscles et réduire le stress.

- Disponibles en 4 densités : extra doux, doux, moyen et fort.

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...: Les opticiens lunetiers Opsine, pour la santé des yeux, s'engagent à lutter contre le vieillissement oculaire et offrent des smoothie...

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...: Les opticiens lunetiers Opsine, pour la santé des yeux, s'engagent à lutter contre le vieillissement oculaire et offrent des smoothie...

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...

MINE D'INFOS: OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribu...: Les opticiens lunetiers Opsine, pour la santé des yeux, s'engagent à lutter contre le vieillissement oculaire et offrent des smoothie...

OPSINE s'engage pour la santé des yeux et distribue des smoothies contre le vieillissement oculaire - Samedi, c'est Smoothie Party !


Les opticiens lunetiers Opsine, pour la santé des yeux, s'engagent à lutter contre le vieillissement oculaire et offrent des smoothies bienfaisants à partir du samedi 4 mai dans les Centres de Santé Visuelle de la marque

 

Dans le cadre de sa nouvelle opération de communication mettant en avant les bienfaits de certains aliments pour la santé des yeux et la sortie du livre « 20 recettes pour la santé des yeux », les opticiens-lunetiers Opsine offriront des cocktails de fruits mixés dans une démarche pédagogique visant à montrer que l'on peut prendre soin de ses yeux au quotidien, à conditions de consommer les bons aliments.

 

Cette nouvelle action de street marketing de la marque sera l'occasion d'aller encore plus au contact des passants et de leur remettre l'une des 10 000 pailles à smoothie pour qu'ils puissent venir déguster, gratuitement au sein des Centres de Santé Visuelle, un cocktail de fruits mixés qui agit contre le vieillissement oculaire.

 

Baptisée « Smoothie Party », cette opération de sensibilisation se déroulera les samedis, du 4 mai au 22 juin 2013 et s'inscrit dans la démarche pédagogique engagée par l'enseigne depuis 2009, en mettant en avant des aliments bénéfiques pour la santé des yeux et en expliquant leurs actions. Cette initiative est totalement en lien avec la sortie du livre de 20 recettes bonnes pour la santé des yeux qui apporte une réponse par la nutrition aux trois principales pathologies oculaires qui touchent les français :

 

-Le Vieillissement Oculaire

-La Sècheresse Oculaire

-La Vision Nocturne Altérée





 

Nota : les opticiens Opsine ne font pas parti du réseau Optistya actuellement


 

 

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS : Hit des pages les plus lues de la s...

MINE D'INFOS: MINE D'INFOS : Hit des pages les plus lues de la s...: LIBRES PROPOS signés du Pr Bernard GRANGER 3èmes Journées de l’Agence de la biomédecine   C'est à lire : Coup de pro...

MINE D'INFOS : Hit des pages les plus lues de la semaine...

La MGEFI donne rendez-vous à ses 300 délégués les 18 et 19 juin 2013 à Reims pour sa 9ème Assemblée générale



18,19 juin 2013 - 9ème assemblée générale MGEFI
Centre des congrès de Reims
12 Boulevard du Général Leclerc, 51100 Reims


La Mutuelle Générale de l’Economie, des Finances et de l’Industrie – MGEFI , mutuelle référencée au sein des ministères du budget et de l’économie, réunit une fois par an ses 300 délégués élus par ses adhérents, à l’occasion de son assemblée générale annuelle.
La MGEFI en quelques mots

La MGEFI organisme de référence en matière de santé comme de prévoyance pour l’ensemble des personnels des finances.

Cette légitimité est en partie liée au fait que la MGEFI est un acteur de poids avec 280 000 adhérents et 360 000 personnes protégées, la MGEFI est la 11ème mutuelle Française. Un atout de taille pour répondre aux exigences et aux contraintes imposées par les évolutions du contexte législatif et réglementaire, pérenniser l’esprit mutualiste, garantir la solidarité et offrir à chacun les prestations dont il a besoin, au meilleur coût et tout au long de sa vie.


1er janvier 2013 : la MGEFI intègre le Groupe Istya


La MGEFI a fait le choix d’intégrer le groupe Istya - avec lequel elle partage un socle de valeurs et une vision politique commune sur les enjeux de la protection sociale et du rôle des mutuelles de fonctionnaires en tant qu'acteur de la gestion des régimes obligatoire et complémentaire.

Tout en conservant son autonomie juridique et politique, elle évolue au sein du premier groupe mutualiste français, interlocuteur majeur des pouvoirs publics. Ce choix apporte à la MGEFI toutes les garanties de développement et lui permet de pérenniser et renforcer la protection de ses adhérents.


Contact presse:
Nora Ansell-Salles
nansellsalles@mgefi.fr

jeudi 25 avril 2013

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS Signés Serge BRICHET Président de la...

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS Signés Serge BRICHET Président de la...: Ensemble   Préparer l’après ANI. Tel est le mot d’ordre désormais de la Mutualité, convaincue que la vraie généralisation de la c...

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS signés du Pr Bernard GRANGER

MINE D'INFOS: LIBRES PROPOS signés du Pr Bernard GRANGER: Alcoolisme : appel de personnalités en faveur du Baclofène PARIS - Une trentaine de personnalités dont de nombreux médecins ont dénon...

MINE D'INFOS: 3èmes Journées de l’Agence de la biomédecine

MINE D'INFOS: 3èmes Journées de l’Agence de la biomédecine:   « Diversité, Singularité, Similitude » Jeudi 30 et vendredi 31 mai 2013 Université Paris Descartes 45 rue des Saints...

3èmes Journées de l’Agence de la biomédecine



 

« Diversité, Singularité, Similitude »

Jeudi 30 et vendredi 31 mai 2013
Université Paris Descartes

45 rue des Saints - Pères – 75006 Paris

Métro : Saint-Germain des prés (l.4)

 

Les 3èmes Journées de l’Agence de la biomédecine se tiendront les jeudi 30 et vendredi 31 mai 2013 à l’Université Paris Descartes à Paris. Ces journées scientifiques aborderont l’actualité du prélèvement et de la greffe d’organes, de cellules et de tissus, de l’assistance médicale à la procréation, de la génétique et de l’embryologie humaines.

 

Comme tous les deux ans, ces journées sont organisées sous un thème fédérateur. En 2013, l’Agence de la biomédecine a choisi « Diversité, Singularité, Similitude » pour fil conducteur. Les traitements et les recherches mises en œuvre dans chacun de ses domaines d’activité utilisent en effet des produits du corps humain.

Comment aborder ces traitements alors même que chaque patient est différent, singulier ? Le corps humain peut-il accepter la similitude, de quelle façon et jusqu’à quel point ?

Ce thème central sera débattu lors de séances plénières à travers le regard d’experts en sciences humaines.

 

·         « Peuplements humains : une diversité génétique sans frontières » André Langaney, généticien, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle et à l’Université de Genève.

·         « Diversité et apparences physiques » Jean-François Amadieu, Sociologue, spécialiste des relations sociales au travail, Professeur à l’Université Paris 1er Panthéon-Sorbonne, Directeur CERGORS-PRISM, Directeur de l’Observatoire des discriminations.

 

Programme et inscription sur http://journees-agence-biomedecine.fr

 

Une conférence de presse de présentation sera organisée le 30 mai à 9h00. Emmanuelle Prada-Bordenave, Directrice générale de l'Agence de la biomédecine rappellera le rôle de l’Agence de la biomédecine et son travail avec le professionnels notamment sur des sujets tels que la recherche sur l’embryon, les examens génétiques après la naissance et l’information de la parentèle… et donnera la parole aux experts sur ces sujets.

 

Une invitation à cette conférence vous sera adressée le 13 mai 2013. Mais vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire auprès de PrPa et indiquer sur le programme en pièce jointe, les sessions auxquelles vous souhaitez assister.

 

 

 

A propos de l’Agence de la biomédecine
L’Agence de la biomédecine est une agence publique nationale de l’État créée par la loi de bioéthique de 2004. L’Agence exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines. L’Agence de la biomédecine met tout en œuvre pour que chaque malade reçoive les soins dont il a besoin, dans le respect des règles de sécurité sanitaire, d’éthique et d’équité. Par son expertise, elle est l’autorité de référence sur les aspects médicaux, scientifiques et éthiques relatifs à ces questions.

 

LIBRES PROPOS signés du Pr Bernard GRANGER


Alcoolisme : appel de personnalités en faveur du Baclofène


PARIS - Une trentaine de personnalités dont de nombreux médecins ont dénoncé l'atermoiement des pouvoirs publics dans la mise à disposition du public du Baclofène, un médicament testé actuellement pour traiter l'alcoolo-dépendance, dans un appel rendu public mercredi.

Alors qu'il existe un médicament susceptible d'aider une large proportion des patients alcoolo-dépendants, les pouvoirs publics font preuve d'atermoiements et freinent la mise à disposition de ce traitement pour tous ceux qui en auraient besoin, écrivent les signataires de l'appel qui demandent à l'agence du médicament (ANSM) d'autoriser une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) dans les plus brefs délais pour ce médicament en attendant son autorisation de mise sur le marché (AMM).

La RTU est une mesure qui peut être prise par l'ANSM lorsqu'il n'existe pas d'alternative thérapeutique appropriée disposant d'une AMM pour une pathologie donnée. Elle ne peut excéder une durée de trois ans. Une demande de RTU est actuellement en cours d'instruction à l'ANSM.

Les signataires relèvent que plus de 100 personnes meurent prématurément chaque jour en France à cause de l'alcool, un fléau social de grande ampleur qui touche non seulement les patients alcoolo-dépendants mais également leur entourage.

Parmi les signataires figurent notamment le professeur Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), le Pr Bernard Debré, député UMP de Paris, et le Professeur Bernard Granger, professeur de psychiatrie à l'Université René Descartes (Paris).

Deux essais cliniques sont en cours sur le baclofène, l'essai Bacloville, autorisé en avril 2012 par l'ANSM, et l'étude Alpadir, initiée en milieu hospitalier en octobre dernier.

(©AFP / 24 avril 2013 16h11)

Comité de  parrainage

 

Appel en faveur du baclofène

 

Plus de cent morts par jour ça suffit !

 

Fin 2004, le professeur Olivier Ameisen publiait dans la presse scientifique le succès thérapeutique obtenu par le baclofène à hautes doses sur sa dépendance à l’alcool. En 2008, il publiait Le Dernier Verre, qui a popularisé cette découverte. Depuis, plusieurs publications scientifiques ont rapporté les effets favorables de ce traitement sur de larges cohortes de patients, alors que les résultats obtenus par les autres méthodes thérapeutiques sont largement inférieurs. Deux essais en double aveugle contre placebo sont en cours pour démontrer avec le plus haut niveau de preuves les effets du baclofène à hautes doses dans l’alcoolo-dépendance. Pendant ce temps-là, on considère qu’en France plus de 100 personnes meurent prématurément chaque jour à cause de l’alcool. L’alcool est aussi à l’origine de multiples drames, accidents de la route, violences conjugales, passages à l’acte auto ou hétéro-agressifs. C’est un fléau social de grande ampleur qui touche non seulement les patients alcoolo-dépendants mais également leur entourage. Alors qu’il existe un médicament susceptible d’aider une large proportion des patients alcoolo-dépendants, les pouvoirs publics font preuve d’atermoiements et freinent la mise à la disposition de ce traitement pour tous ceux qui en auraient besoin. L’Agence nationale de sécurité sanitaire doit autoriser une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) dans les plus brefs délais en attendant l’autorisation de mise sur le marché.

 

Il faut mettre un terme aussi rapidement que possible à ce retard aux conséquences

 

graves pour les malades qui seraient sensibles au baclofène !

 

 

Comité de Parrainage 

Président : Pr Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique

Coordination : Pr Bernard Granger  (bernard.granger@cch.aphp.fr – tél : +33 6 71 68 40 77)

 

 

Signataires de l’appel en faveur du baclofène

 

Plus de cent morts par jour, ça suffit !

 

Dr Xavier Aknine, médecin généraliste, président de l'ANGREHC (Association Nationale des Généralistes pour la Recherche et l'Etude sur les Hépatopathies Chroniques)

Dr Renaud de Beaurepaire, psychiatre, centre hospitalier Paul Guiraud, Villejuif

Dr Sibel Bilal, management de réseaux de santé, Paris

Pr Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie de médecine

Madame Elisabeth Borrel, vice-présidente au Tribunal de Grande Instance de Bourg-en-Bresse

M. Yves Brasey, vice-président de l'association Baclofène

Dr Claude Bronner, médecin généraliste, président d'Union Généraliste

Dr Didier Bry, directeur du Resad84 (Réseau santé addiction, VIH, Hépatites Vaucluse Camargue)

Pr François Chast, université Paris Descartes, ancien président de l’Académie nationale de pharmacie

M. Bernard Choquet, président de Créalis Médias

Pr Bernard Debré, député

Dr Gille Demigneux, médecin spécialiste de santé publique et alcoologue

Pr Gérard Dubois, membre de l’Académie de médecine et ancien président de l’Alliance Prévention Alcool

Dr Françoise Faisandier, médecine psychosomatique, nutrition et addiction, Paris

Dr Pascal Gache, médecin alcoologue, Genève, ancien médecin des Hôpitaux Universitaires de Genève

Mme Marion Gaud, vice-présidente et coordinatrice de l’association Aubes

M. Jean-François Gomez, éducateur spécialisé et docteur en sciences de l'éducation

Pr Bernard Granger, psychiatre, université Paris Descartes, AP-HP

Mme Sylvie Imbert, présidente de l’association Baclofène

Dr Bernard Joussaume, Président et co-fondateur de l’association Aubes

Dr Paul Kiritzé-Topor, médecin généraliste et alcoologue

Dr Patrick de La Selle, président du Réseau Addictions Baclofène

M. Pierre Leclerc, coordinateur du Collectif « 7 ans, 100 000 morts »

Pr Jean-Roger Le Gall, membre de l’Académie de médecine, ancien chef de service de réanimation médicale à l’hôpital Saint Louis

P. Joël de Leiris, université de Grenoble

Dr Denis Mechali, médecin, centre hospitalier de Saint Denis

Pr A. Pélissolo, psychiatre, université Pierre et Maris Curie

Pr T. Poynard, chef du service d’hépatologie de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, université Pierre et Marie Curie

Dr Annie Rapp, secrétaire générale du Réseau Addiction Baclofène, psychothérapeute, Paris

M. Jean Marc Savoye, éditeur

Pr Didier Sicard, président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique

Dr Philippe Viau, médecin généraliste libéral impliqué dans la prise en charge des dépendances

 

Pour recevoir le programme de la journée Baclofène merci de prendre directement contact auprès de : bernard.granger@cch.aphp.fr

 

 
Pour information, la dépêche AFP concernant l’appel ci-dessous, la liste provisoire des signataires et ci-joint le programme de la journée organisée à Cochin le 3 juin prochain, avec une conférence de presse prévue de 12 heures à 13 heures. Les intervenants de cette journée répondront aux questions des journalistes.
Pr B. Granger.