vendredi 14 février 2014

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...: Enquête Fondation de l’Avenir/Banque Française Mutualiste : « Près de 3 français sur 4 pensent que le transfert de compétences [1] en mé...

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...: Enquête Fondation de l’Avenir/Banque Française Mutualiste : « Près de 3 français sur 4 pensent que le transfert de compétences [1] en mé...

MINE D'INFOS: Pomme contre cholestérol

MINE D'INFOS: Pomme contre cholestérol: Pomme et santé  Une pomme par jour : une efficacité prouvée pour lutter contre le cholestérol  Manger une pomme par jour pourrai...

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...

MINE D'INFOS: Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française M...: Enquête Fondation de l’Avenir/Banque Française Mutualiste : « Près de 3 français sur 4 pensent que le transfert de compétences [1] en mé...

Enquête Fondation de l’Avenir / Banque Française Mutualiste sur l'opinion des Français sur le transfert de compétences en médecine

Enquête Fondation de l’Avenir/Banque Française Mutualiste : « Près de 3 français sur 4 pensent que le transfert de compétences[1] en médecine est une bonne idée » Dans le cadre de sa mission sociale de soutien de l’innovation dans les pratiques de soins et d'accompagnement, la Fondation de l'Avenir, en partenariat avec la Banque Française Mutualiste, a souhaité connaître l’opinion et le comportement des Français au sujet du transfert de compétences entre professionnels de santé.




Depuis 2004, les professionnels de santé sans être médecins sont légalement autorisés sous certaines conditions à prendre en charge des examens ou des soins qui ne relèvent pas de leur formation initiale. Par exemple : un(e) infirmier(ière) peut être habilité(e) à vacciner, le manipulateur d’électroradiologie peut réaliser un doppler, une échographie abdominale de surveillance, un orthoptiste peut réaliser un bilan optique… S’il s’agit à l’heure actuelle d’un débat entre spécialistes, aux intérêts parfois divergents, la Fondation de l’Avenir a voulu, à travers cette enquête en ligne réalisée par Médiaprism, connaître la position du grand public, et donc des bénéficiaires potentiels.


Principaux enseignements de l’enquête


85% des Français ont déjà entendu parler du transfert de compétences.



Les Français ont majoritairement (85%) déjà entendu parler du transfert de compétences mais leur connaissance du sujet est incertaine. En effet, 25% ont eu besoin d’une explication pour se le rappeler car cela ne leur disait rien spontanément, 37% disent savoir vaguement ce que c’est et seulement 23% savent assez bien de quoi il s’agit. Un tiers des Français qui ont entendu parler de transfert de compétences ignorait que ce système existait en France.


74% des français estiment qu’il s’agit d’une bonne idée.



Le principe de transfert de compétences est plutôt bien accueilli : les trois-quarts des répondants estiment en effet que c’est une bonne idée. Ils semblent pourtant manquer de conviction puisque 16% seulement pensent que c’est une très bonne idée et 58% pensent que c’est une assez bonne idée. Les hommes, les jeunes et les professions intermédiaires considèrent plus encore que les autres publics que le transfert de compétences est une bonne idée (respectivement 77%, 80% et 83%)


71% des français sont prêts à recourir à ce système pour eux-mêmes.



Surtout pour eux-mêmes, plus que pour leurs enfants (pour ceux qui en ont). Les jeunes sont davantage prêts que leurs aînés (77% des moins de 35 ans et 69% des plus de 35 ans se disent prêts). Principal levier pour les personnes réticentes : le fait que le professionnel de santé soit encadré par un médecin (surtout si le médecin conserve la responsabilité de la démarche).

Les personnes ouvertes au transfert de compétences font confiance aux professionnels de santé auxquels ils reconnaissent une solide expérience (67%) et une formation sérieuse (54%). Ils perçoivent par ailleurs les avantages « pratiques » de la situation : pour 61% d’entre eux, cela réduirait les délais d’attente, et pour 52%, ce serait une solution pour éviter la pénurie médicale.


Méthodologie d’enquête



L’enquête a été réalisée online auprès de la communauté Email&Vous de Mediaprism, composée d’internautes âgés de 18 ans ou plus. L’échantillon de 1015 individus a été redressé sur les critères de genre, âge, CSP individu, lieu de résidence, taille d’agglomération et revenu net du foyer de manière à être représentatif de la population française de 18 ans ou plus. L’étude terrain a été menée du 8 au 15 novembre 2013.
 
 


Les résultats complets de l’enquête sont disponibles en téléchargement sur les sites


www.fondationdelavenir.org et www.bfm.fr.
 
 
EN SAVOIR PLUS : calameo.com/read/003152624
 
----------------------------------

La Fondation de l’Avenir a été créée en 1987 par la Mutualité et reconnue d’utilité publique en 1988. Au sein de l’économie sociale et solidaire, elle a pour mission de soutenir la recherche médicale appliquée et l’innovation dans les pratiques de soins et l’accompagnement au service de l’intérêt général. La recherche médicale appliquée est l’étape qui permet aux découvertes de la recherche fondamentale de trouver une application clinique destinée à guérir des milliers de malades.




Les projets de recherche soutenus concernent toutes les spécialités médico-chirurgicales et s’intéressent à tous les domaines d’application de la recherche médicale. Entièrement financée par des dons et subventions privés, la Fondation de l’Avenir a contribué à des découvertes majeures parmi lesquelles : la désintégration des calculs rénaux sans chirurgie, la stimulation cérébrale profonde pour traiter les symptômes de la maladie de Parkinson, la première greffe de cellules pour réparer le cœur après un infarctus, l’isolation de l’organe malade pour éliminer les cancers pelviens….



La Fondation de l’Avenir soutient également l’innovation dans les pratiques de soins, et a par exemple, coordonné l’expérimentation du premier grand Programme d’Assurance Qualité, sur la prise en charge de la douleur. En 25 ans, elle a financé près de 900 programmes et projets de recherche et d’innovation. Depuis 1992, la Fondation de l’Avenir accueille en son sein des fondation abritées pour des organismes qui s’assignent des buts comparables aux siens, qu’elle gère de manière individualisée. Soucieuse de garantir à ses donateurs une totale transparence de l’emploi des fonds recueillis, La Fondation de l’Avenir a reçu l’agrément du Comité de la Charte du don en confiance.

La Banque Française Mutualiste (BFM), la banque des agents du secteur public.




Créée en 1986 à l’initiative des mutuelles de la Fonction publique, son sociétariat est aujourd’hui composé de 26 mutuelles des secteurs publics.

Elle propose à leurs adhérents, et plus largement à l’ensemble des agents, une offre de prêts et d’épargne assortie de conditions attractives. Sans guichets et pourtant proche de ses clients, elle distribue son offre via les agences de son partenaire historique, la Société Générale. En région, elle s’appuie sur son réseau de délégués avec le soutien de responsables mutualistes qui entretiennent des relations de proximité avec les différentes Fonctions publiques.

Guidée par des valeurs mutualistes de solidarité et de responsabilité citoyenne, elle place l’intérêt de la personne avant l’intérêt financier. Ainsi, elle s’engage depuis plusieurs années dans la prévention des risques financiers et la lutte contre le mal-endettement et le surendettement.




Aujourd’hui, plus d’1 million d’agents du secteur public sont clients de la banque.

Mediaprism
, filiale du Groupe Mediapost/Groupe La Poste, est le 1er groupe de communication intégré au service des entreprises, des institutions, des marques et des associations.
La force de Mediaprism s’articule autour de deux savoir-faire : la maîtrise de la connaissance des publics et le conseil stratégique et créatif. Etre « L’éclaireur des publics », c’est justement combiner ces deux dimensions de façon originale : la communication et la relation justes reposent sur une démarche rigoureuse de connaissance des publics. Cette offre globale de communication basée sur la connaissance des publics est nourrie par une base de plus de 36 millions d’individus dont 20 millions d’internautes. Elle est déclinable en marketing relationnel, opérationnel, interactif, publicité, relations médias, études, enquêtes d’opinion... dans des secteurs aussi différents que le caritatif, l’institutionnel, la consommation ou le corporate. Mediaprism (19 millions d’euros de CA en 2011) est présent en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni.

[1] Le droit français ne mentionne pas le transfert de compétences en tant que tel, mais la coopération entre professionnels de santé. Le choix d’aborder l’enquête par le biais « transfert de compétences » se justifie par une volonté de compréhension évidente par les participants, reprenant les expressions génériques entrevues dans les médias.



 
 
 



 
 
 
 
 







 

Pomme contre cholestérol

Pomme et santé  Une pomme par jour :
une efficacité prouvée pour lutter contre le cholestérol

Manger une pomme par jour pourrait prévenir 8 500 morts par maladies cardiovasculaires par an chez les plus de 50 ans, un nombre proche de celui qui serait obtenu par la prise de statines (médicaments "anti-cholestérol").
 
Paris, le 12 février 2014 - C’est ce que viennent de montrer des chercheurs de l’Université d'Oxford voulant tester l’adage "an apple a day, keeps the doctor away".

L’équipe britannique s’est donc interrogée sur l’impact d’un changement de mode de vie, notamment alimentaire, par rapport à celui de la prise de statines (médicaments "anti-cholestérol") sur la réduction des risques cardiovasculaires : " Either a statin a day... or an apple a day? "

En savoir plus : calameo.com/read/003152624

A partir du 6 mars, 2 minutes pour évaluer votre e-réputation sur Twitter

A l’occasion de l’Internet Safer Day, la Mairie de Paris souhaite profiter de cette journée de mobilisation pour annoncer l’évolution de sa plateforme préventive Soyez Net sur le Net à partir du 6 mars prochain, avec son partenaire la MAIF accompagné de l’agence Réputation Squad.


Lancé il y a un an par la Mairie de Paris, le site e.reputation.paris.fr permet d’évaluer son e-réputation sur Facebook, à travers un système de notation et propose d’apprendre à paramétrer les critères de confidentialité de son compte grâce à des tutoriels pratiques et ludiques. Aujourd’hui 450 000 internautes ont déjà effectué ce test d’e-réputation.


Afin de s’adapter à l’évolution des pratiques sur les réseaux sociaux par les jeunes Parisiens, la Mairie de Paris et la MAIF se sont associées afin de proposer un nouveau test original d’e-réputation sur le réseau social Twitter. En effet, aujourd’hui 48% des jeunes Parisiens âgés de 15 à 25 ans utilisent ce réseau social, à raison d’une moyenne d’une heure et demie par jour.


Attentives aux usages des réseaux sociaux, la Mairie de Paris et la MAIF ont la volonté de mettre en place une politique de prévention et d’éducation sur l’e-réputation à la disposition de tous : jeunes, parents et enseignants.


Rendez-vous le 6 mars pour tester votre e-réputation ! Désormais Soyez Net sur le Net est également accessible aux deux adresses :

http://www.maif-netsurlenet.fr/

Rester sans enfant : un choix de vie à contre-courant


Les personnes sans enfant et déclarant ne pas en vouloir sont relativement rares en France. Qui sont-elles ? Quelles raisons donnent-elles à leur choix ? Le fait de vivre ou non en couple a-t-il une influence ? S'appuyant sur plusieurs enquêtes, dont l'enquête Fecond, Charlotte Debest et Magali Mazuy, de l'Institut national d'études démographiques, nous présentent les résultats de leur analyse sur ce choix de vie.

 

 

D'après l'enquête Fécondité, contraception et dysfonctions sexuelles (Fecond) de 2010, 4,3 % des femmes et 6,3 % des hommes âgés de 18 à 49 ans déclarent ne pas avoir d'enfant et ne pas en vouloir. L'infécondité volontaire n'est pas un phénomène en augmentation et reste très minoritaire en France. Bien qu'elle est soit plus fréquente chez les personnes qui ne sont pas en couple, la moitié des personnes volontairement sans enfant sont en couple. Déclarer ne pas vouloir d'enfant est plus fréquent pour les femmes diplômées et les hommes peu diplômés, ainsi que pour les personnes en fin de vie féconde.

 

Plus de la moitié des personnes déclarant vouloir rester sans enfant donnent des raisons « libertaires », telles qu' « être bien sans enfant » et « vouloir rester libre ». À contre-courant de la norme du « faire famille », il s'agit pour ces personnes d'affirmer un choix de vie positif et épanouissant.

 

 

 

Population & Sociétés n° 508 intitulé "Rester sans enfant : un choix de vie à contre-courant".

 

 

Encadré. Les sources de données
 
L’enquête Fécondité, contraception et dysfonctions
sexuelles (Fecond) a été réalisée en 2010 par l’Inserm et
l’Ined auprès d’échantillons aléatoires de 5 275 femmes
et 3 373 hommes âgés de 15 à 49 ans. Elle explore les
pratiques contraceptives depuis l’entrée dans la sexualité,
les échecs de contraception, les grossesses prévues et non
prévues, le recours à l’avortement et les dysfonctions
sexuelles.
L’enquête qualitative sur le choix d’une vie sans enfant,
menée entre février 2009 et mai 2010, se compose de
51 entretiens réalisés auprès de 33 femmes et de
18 hommes âgés de 30 ans à 63 ans. Les entretiens, d’une
durée de deux heures, concernaient les parcours scolaire,
professionnel, familial et conjugal de ces personnes ayant
volontairement choisi de vivre sans enfant [3].
Note : L’enquête Fecond a été réalisée par une équipe composée
de N. Bajos et C. Moreau (responsables scientifiques), A. Bohet
(coordinatrice), A. Andro, L. Aussel, J. Bouyer, G. Charrance,
C. Debest, D. Dinova, D. Hassoun, M. Le Guen, S. Legleye,
E. Marsicano, M. Mazuy, E. Moreau, H. Panjo, N. Razafindratsima,
A. Régnier-Loilier, V. Ringa, E. de La Rochebrochard, V. Rozée,
M. Teboul, L. Toulemon, C. Ventola.
 
L’enquête Fecond peut être consultée à l’adresse :
http://www.u822.idf.inserm.fr/page.asp?page=4097
 

MINE D'INFOS: 15 février - Journée Internationale du Cancer de l...

MINE D'INFOS: 15 février - Journée Internationale du Cancer de l...: Chaque année, le 15 février est l'occasion de sensibiliser l'ensemble de la population sur le cancer chez l'enfant. Cette ...

MINE D'INFOS: 15 février - Journée Internationale du Cancer de l...

MINE D'INFOS: 15 février - Journée Internationale du Cancer de l...: Chaque année, le 15 février est l'occasion de sensibiliser l'ensemble de la population sur le cancer chez l'enfant. Cette ...

15 février - Journée Internationale du Cancer de l'Enfant


Chaque année, le 15 février est l'occasion de sensibiliser l'ensemble de la population sur le cancer chez l'enfant. Cette année, le thème choisi est : Réduire les inégalités.

Voici le communiqué de presse qui dresse un bilan de la situation en France :


Plus d'informations sur http://unapecle.medicalistes.org/

Le label Grande Cause Nationale 2014 accordé à l’Engagement associatif

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a décidé de faire de l’Engagement associatif la Grande Cause Nationale pour 2014.

Ce label permettra au Mouvement associatif d’obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les télévisions publiques lorsqu’ils souhaiteront organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique.

Le Premier ministre a voulu ainsi valoriser et promouvoir le rôle des associations et de l’engagement bénévole dans notre société.

La France compte en effet 16 millions de bénévoles associatifs, auxquels s’ajoutent 1,8 millions de salariés d’une association, soit 8 % du nombre total de salariés.

A un moment où les associations prennent de plus en plus de responsabilités dans tous les domaines - social, éducatif, sportif ou encore culturel - le Gouvernement a souhaité s’engager à leurs côtés.

Cette décision constitue une nouvelle étape dans la politique mise en oeuvre pour soutenir le mouvement associatif, faciliter le bénévolat et favoriser l’emploi au sein de l’économie sociale et solidaire.

Elle permettra notamment de sensibiliser les Français aux enjeux de cet engagement au service des autres, qui, depuis la loi de 1901, constitue une chance pour notre pays et un pilier de notre modèle social et républicain.

C’est le message que porte le Mouvement associatif, aux côtés duquel le Gouvernement a décidé de s’engager.

 
 
 
 
 






MINE D'INFOS: Libres propos de Jérôme AUMAISTRE à propros de No...

MINE D'INFOS: Libres propos de Jérôme AUMAISTRE à propros de No...: Et si acheter ses médicaments en ligne devenait une bonne habitude pour les Français ? Aujourd'hui, sur plus de 22 700 officines ...

Libres propos de Jérôme AUMAISTRE à propros de NotrePharmacie.com


Et si acheter ses médicaments en ligne devenait une bonne habitude pour les Français ?

Aujourd'hui, sur plus de 22 700 officines en France, moins de 100 pharmacies sont agréées par le Ministère de la Santé et proposent ce service de vente en ligne.

Zoom sur NotrePharma.com


Face aux nouvelles habitudes d'achat en ligne des Français, la vente de médicaments en ligne se devait d'être réglementée. D'après un récent sondage IFOP, 30 % des Français se disent en effet prêts à se procurer des médicaments par Internet, contre 13 % en 2012. C'est désormais possible puisque depuis juillet 2013 les pharmaciens établis en France peuvent vendre des médicaments en ligne. L'arrêté du 20 juin 2013 du code de la santé publique encadre cette pratique. Dans le même temps, le pharmacien Jean-François LILTI s'associe avec Jérôme AUMAISTRE et Nicolas FENARD pour lancer le site NotrePharma.com.

« Depuis quelques années, la vente de médicaments sur Internet faisait régulièrement état en France de mauvaises expériences, dont l'achat de contrefaçons, alors que d'autres pays européens avaient déjà adopté de bonnes pratiques, comme le démontre le succès de DocMorris en Europe et notamment en Allemagne ».

Jérôme AUMAISTRE, poursuit, Il était temps d'agir et de rattraper notre retard pour que les Français aient accès en toute sécurité à la vente de médicaments en ligne. Chez NotrePharma.com, nous croyons que la santé et le bien-être sont l'affaire de tous, notre philosophie, c'est la santé en ligne responsable ! 


Une pharmacie en ligne agréée par le Ministère de la Santé Depuis sa création en juin 2013, NotrePharma.com permet aux internautes d'acheter non seulement des produits de parapharmacie mais également des médicaments non soumis à prescription obligatoire, c'est-à-dire qui peuvent être obtenus sans ordonnance.

Pour garantir des achats en toute confiance et sécurité, la pharmacie en ligne a conformément à la loi, fait l'objet d'une autorisation de l'Agence régionale de santé (ARS) et d'une information auprès de l'Ordre national des pharmaciens.

Ainsi, sur NotrePharma.com, la délivrance des médicaments est assurée par le pharmacien et le patient internaute peut à tout moment avoir un échange personnalisé et sécurisé avec le pharmacien pour bénéficier de ses conseils avisés.


Il est aujourd'hui essentiel que chacun puisse avoir accès rapidement et de manière sécurisée à un large choix de produits permettant de se sentir mieux ! Quoi de plus normal par exemple qu'une jeune maman puisse commander pour son enfant, le lait et les médicaments préconisés par son pédiatre et les recevoir rapidement chez elle tout en payant moins cher ?


Toute la pharmacie à portée de clic
NotrePharma.com met à disposition des internautes un très large choix de produits en pharmacie et parapharmacie.

Rigoureusement sélectionnés auprès des plus grands laboratoires et soumis à l'expertise professionnelle de NotrePharma.com, ils constituent les 5 grandes catégories de la pharmacie en ligne :

Santé et médicaments : + de 750 références pour la gestion des bobos, les besoins de la trousse à pharmacie familiale, le suivi personnel, les médecines douces et les premiers secours.


Maman et bébé : 300 références pour la grossesse, le soin, l'hygiène et l'alimentation de Bébé.
Beauté et cosmétiques : + de 950 références adaptées à toutes les situations et à tous les types de peaux


Forme et bien-être : 380 références nécessaires à la prévention, le mieux-être, les petits "coups de pompe" et même, à un parfait cocooning !


Animaux : 50 produits pour l'hygiène et le soin des animaux de compagnie.


Pour en savoir plus
Site web : http://www.notrepharma.com
Twitter : https://twitter.com/Notrepharma
Facebook : https://www.facebook.com/notrepharma

Nouveau plan Vigipirate :


L’essentiel des visuels et des documents concernant le nouveau plan Vigipirate sont consultables et téléchargeables à partir de l’adresse www.risques.gouv.fr

MINE D'INFOS: Le Best-of de la semaine

MINE D'INFOS: Le Best-of de la semaine: a franchi la barre des   176 430   visites aujourd'hui     Une pensée particulière pour René Teulade # hommag...

MINE D'INFOS: Le Best-of de la semaine

MINE D'INFOS: Le Best-of de la semaine: a franchi la barre des   176 430   visites aujourd'hui     Une pensée particulière pour René Teulade # hommag...

Le Best-of de la semaine

a franchi la barre des

 

176 430

 

visites aujourd'hui

 


Une pensée particulière pour René Teulade

#hommagereneteulade sur twitter d'Etienne Caniard Pdt de la Mutualité Française

Son indignation devant l'injustice était toujours aussi forte. Il aimait les autres et croyait en l'action collective.

René Teulade c'est un grand militant mutualiste et citoyen qui disparaît mais c'est avant tout un ami précieux que nous perdons.

 

Le Premier ministre a appris avec tristesse le décès du sénateur et ancien ministre René Teulade.

 

René Teulade était un homme de conviction, qui a consacré sa vie au mouvement mutualiste français, dont il présida la Fédération Nationale pendant 13 ans, avant d’être nommé ministre des affaires sociales par François Mitterrand.

 

Tout au long de ces années, son engagement a été décisif pour le développement des mutuelles dans notre pays et pour l’amélioration de la protection sociale de nos concitoyens.

 

Le Premier ministre souhaite présenter à sa famille, ainsi qu'à ses proches, ses sincères condoléances et leur exprimer toute sa sympathie face à la disparition d'un homme qui, toute sa vie, a porté cet idéal de la solidarité.

 

Hommage de François Hollande


 
 





 

 Abonnez-vous à Mine d'Infos sur twitter

 

Retrouverez au fil de l'eau les actualités Mgefi sur : http://pressentinelle2.blogspot.fr/


Rappel : Les responsables de la MGEFI - Mutuelle Générale de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, certifiée ISO 9001 par l'AFNOR sont à disposition des journalistes pour livrer: regard, témoignage, ou expertise ... sur tous sujets liés à la santé ou la protection sociale.

 

 

 

La MGEFI en faits et chiffres

 

■ Créée le 13 septembre 2007.

 

■ En 2009, la MGEFI remporte l'appel public à la concurrence lancé par l'Administration de Bercy.

 

■ La MGEFI regroupe 280 000 adhérents et 350 000 personnes protégées.

 

■ 260 collaborateurs au service des adhérents.

 

■ Un réseau de 800 militants.

 

■ En 2012, la MGEFI rejoint le groupe Istya *

 

■ Certifiée ISO 9001: 2008 le 17 juillet 2013 AFNOR

 

■ www.mgefi.fr





TRES BON WEEK-END A TOUS

 

mercredi 12 février 2014

MINE D'INFOS: La MGEFI dans la presse

MINE D'INFOS: La MGEFI dans la presse: MGEFI : un nouveau réseau santé Article sur la nouvelle offre du réseau   Audistya La Tribune de l'Assurance du 7/02/2014   ...

MINE D'INFOS: informations sécu...

MINE D'INFOS: informations sécu...: Lancement de e-docteur, le "premier outil intelligent d'analyse des symptômes" Lancé le 3 février par le site d'inf...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...: La MGEFI présente au colloque MFP « Quels défis pour la protection sociale des agents publics ? » Serge BRICHET, Vice-président de la...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...: La MGEFI présente au colloque MFP « Quels défis pour la protection sociale des agents publics ? » Serge BRICHET, Vice-président de la...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...

MINE D'INFOS: Serge Brichet invité du colloque MFP : Quels défi...: La MGEFI présente au colloque MFP « Quels défis pour la protection sociale des agents publics ? » Serge BRICHET, Vice-président de la...

MINE D'INFOS: L'Academie de médecine réagit au reportage "Zone i...

MINE D'INFOS: L'Academie de médecine réagit au reportage "Zone i...:        HANDICAP & VIOLENCE   Il faut briser la loi du silence Le 19 janvier dernier, l'émission "Zone...

MINE D'INFOS: Journée du Coeur 14 février 2014 rejoignez-nous à ...

MINE D'INFOS: Journée du Coeur 14 février 2014 rejoignez-nous à ...: nile, accompagne Alliance du Cœur, Union nationale d’associations et de fédérations de patients, qui organise en partenariat avec le Synd...

MINE D'INFOS: Nora ANSELLSALLES - Discours de Jean-Marc Ayrault,...

MINE D'INFOS: Nora ANSELLSALLES - Discours de Jean-Marc Ayrault,...: Adaptation de la société au vieillissement - Discours de Jean-Marc Ayrault :   calameo.com/read/003152624 3f0f836e95c5 ...

MINE D'INFOS: UNSAF se positionne sur les Prix et remboursement...

MINE D'INFOS: UNSAF se positionne sur les Prix et remboursement...: Prix et remboursement des audioprothèses : enjeux de santé publique et enjeux économiques   UNASAF / PRIX   ET REMBOURSEMENT DES AU...

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?:   ADHERENTS MGEFI   CES INFORMATIONS VOUS CONCERNENT : Actualités 11ème colloque de l'Institut de la protection sociale ...

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?:   ADHERENTS MGEFI   CES INFORMATIONS VOUS CONCERNENT : Actualités 11ème colloque de l'Institut de la protection sociale ...

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?

MINE D'INFOS: Quoi de neuf à la MGEFI ?:   ADHERENTS MGEFI   CES INFORMATIONS VOUS CONCERNENT : Actualités 11ème colloque de l'Institut de la protection sociale ...

MINE D'INFOS: Adhérer à la MGEFI simple comme un clic !

MINE D'INFOS: Adhérer à la MGEFI simple comme un clic !: Adhérer MGEFI, la mutuelle référencée des ministères économique et financier. Une complémentaire santé et prévoyance adaptée à votre ...

MINE D'INFOS: Les + de la MGEFI

MINE D'INFOS: Les + de la MGEFI: La couverture MGEFI comprend la santé, la prévoyance, les pertes de salaire, des services et l'accès à l'action sociale de votre mu...

MINE D'INFOS: Les + de la MGEFI

MINE D'INFOS: Les + de la MGEFI: La couverture MGEFI comprend la santé, la prévoyance, les pertes de salaire, des services et l'accès à l'action sociale de votre mu...

Les + de la MGEFI

La couverture MGEFI comprend la santé, la prévoyance, les pertes de salaire, des services et l'accès à l'action sociale de votre mutuelle de rattachement.


Nos plus