jeudi 22 juin 2017

A la UNE cette semaine

L' assemblée générale de la FNMF
Un an après son élection Thierry Baudet revient sur une année riche en actualité. Il dresse le bilan et trace le chemin vers l'avenir du mouvement.

Pour suivre les travaux de l'assemblée générale qui se tient à la Maison de Mutualité rue St Victor Paris 5eme

Suivez sur #Twitter le live tweet :

#AGFNMF

Retrouvez au fil de l'eau l'actualité du mouvement mutualiste #teamMut

Très bonne AG à tous

Un compte rendu des travaux des tables rondes sera disponible sur le site de la Mutualité.

Nota : le nombre de #tweet  et RT montre  s'il en était besoin  l'excellent  travail au quotidien  des équipes communication. Investissement qui porte ses fruits.

Bravo Pascal Lelievre et Constance Baudry et tous les propriétaires des doigts grâce à qui nous sommes informés au fil des jours.

Un exemple pour les autres mutuelles.

Suivre la Mutualité  sur Twitter :

@mutualite_fr

La photo officielle du nouveau Gouvernement

mardi 20 juin 2017

lundi 19 juin 2017

A quelle banque les #fonctionnaires font-ils confiance ?

A votre avis les agents de la Fonction publique préfèrent confier leur argent à  :

La CasdenBP
La BFM
à un autre établissement bancaire ?

Pour participer au sondage ou en connaître le résultat
Rendez-vous ici :

https://twitter.com/FonctionR/status/876841606921547776

Invitation ADOM

Rendez-vous sur twitter

Jetez un coup d'œil à Nora Ansell-Salles (@pressentinelle2) : https://twitter.com/pressentinelle2?s=09

Un salon qui vaut le détour

Prise de parole de Serge Brichet après résultats des législatives

Jetez un coup d'œil au Tweet de @serge_brichet : https://twitter.com/serge_brichet/status/876732322074308608?s=09

mardi 13 juin 2017

Santé en Entreprise

Un colloque qui promet d'être passionnant

Journée mondiale des donneurs de sang

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 13 juin 2017

Journée Mondiale des Donneurs de Sang
 
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, se rendra mercredi 14 juin à 8h45

à la Maison du don

55 rue de Châteaudun, Paris 9ème

A l’approche des périodes estivales, les donneurs sont moins nombreux c’est pourquoi  Agnès Buzyn invite ses concitoyens à faire un don pour augmenter le niveau des réserves en produits sanguin

Par sa visite à la Maison du Don, Agnès Buzyn entend souligner l’importance qu’elle accorde aux dons du sang et saluer la générosité des donneurs : ils sauvent des vies, ils expriment la solidarité de chaque citoyen à l’égard de la communauté nationale. A tout moment, toute l’année, quel que soit son groupe sanguin, le don du sang est un acte citoyen qu’il faut saluer et encourager.

Agnès Buzyn salue également le travail des associations et de tous les professionnels qui s’engagent au quotidien pour recueillir les dons et accueillir les donateurs.
 
Contact presse :

Cabinet d’Agnès Buzyn :sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr – 01 40 56 60 60

 

samedi 10 juin 2017

Le CJDES lance une grande campagne d'adhésion

Chers lecteurs de Mine d'infos, je vous sollicite, une fois n'est pas coutume, pour relayer largement dans vos réseaux le message du CJDES.

Un grand merci d'avance

Bon week-end à toutes et tous

Bruno Huss 

Cher ami de l'ESS, au Cjdes nous avons décidé de lancer notre campagne d'adhesion et nous serions heureux que vous puissiez nous aider à toucher un maximum de jeunes et moins jeunes via les réseaux sociaux!

alors retwettez nous @cjdesnat : https://twitter.com/cjdesnat/status/873447150675525632?s=01 et sur LinkedIn aussi https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6278567209182859264

ou sur Facebook https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1411743698868418&id=152873978088736 a bientôt! Anne et toute l'équipe 😉

vendredi 9 juin 2017

Vu pour vous

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/873296160923959296?s=09

PARIS2024

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/873293630122868736?s=09

Je suis venue vous dire: MERCI

🎉 Vous êtes desormais + de #7000abonnes A suivre @pressentinelle2 sur #Twitter, #merci à vous ! #mutuelle #MutElles #fonctionpublique #fonctionnaire 🎉 Desormais #Enmarche vers les #8000abonnes
Très bon week-end à toutes et tous

L'échec de Thérèse May

Pari perdu pour Theresa May http://www.lci.fr/international/resultats-elections-au-royaume-uni-revers-pour-theresa-may-les-conservateurs-perdent-la-majorite-absolue-a-la-chambre-des-communes-brexit-2054871.html Envoyé via @updayFR

A la UNE cette semaine


mercredi 7 juin 2017

L'employeur des fonctionnaires n'a aucune obligation. ..

Allez chez le médecin : un luxe...

30 % des agents territoriaux concernés par une maladie chronique

Les fonctionnaires sont-ils vraiment des nantis...

A propos des fonctionnaires...

Combien vaut la santé des fonctionnaires ?

Bon à savoir

Le saviez-vous ?

mardi 6 juin 2017

Retour sur terre...

Infolettre n° 260
mardi 6 juin 2017Contact : Jacques DRAUSSIN jacques.draussin@biensur-sante.com

Retour sur terre

Les médecins qui suivent Thomas Pesquet estiment que les 6 mois passés en apesanteur par notre envoyé spatial équivalent à une vingtaine d’années de vieillissement classique sur le plancher des vaches.

Presque les mêmes effets que provoque, paraît-il, une campagne électorale sur l’organisme d’un candidat à la présidentielle.

Il est vrai que les éléments de comparaison sont troublants et peuvent même être replacés dans une certaine proximité temporelle. S’éloigner des réalités terriennes le 17 novembre dernier, au moment du dernier débat de la primaire de la droite était déjà un signe que certains auraient sans doute dû analyser avec davantage d’attention mais, jour après jour, l’alignement des aventures de notre astronaute sur celles de nos candidats s’est avéré franchement déconcertant.

Des exemples ? L’apesanteur d’abord, provoquant irrémédiablement la sensation que marcher sur la tête constitue la majorité du genre ; la mise sur orbite aussi, permettant d’effectuer le tour du globe, sinon de la question, en moins d’une heure. Une révolution toutes les 45’ : quel rêve mélenchonien... !

Mais, c’est le douloureux retour sur terre qui représente le point commun le plus évident entre deux gaillards de 39 ans partis en pleine possession de leurs moyens, l’un à la conquête de l’espace, l’autre à celle du pouvoir.

Après 200 jours de ce régime contre nature, la redécouverte de la gravité ne va pas de soi. Tous les sens sont troublés et celui de l’équilibre provisoirement mais profondément affecté. On a pris là-haut, au-delà de la stratosphère, plusieurs centimètres sans grandir définitivement ici-bas.

Chaque mouvement redevient pénible et la marche elle-même n’apparaît plus aussi naturelle. Bienvenue sur terre !

Jacques DRAUSSIN

 

Bon à connaître




lundi 5 juin 2017

Législatives 2017

Votes des Français de l'étranger :
Le résultat https://twitter.com/BFMTV/status/871810746660921344

Femmes élues ou salariées des mutuelles rejoignez MutElles


MUTUELLESParité en Mutualité : une progression d’un point en un anArticles01 juin 2017

MutElles, le réseau des femmes en Mutualité, fête ce 1er juin 2017 sa première année d'existence. Une de ses priorités : faire progresser la parité dans les mutuelles. Premier bilan avec sa présidente, Dominique Joseph, également secrétaire générale de la Mutualité Française.

Un an après la création de MutElles, le réseau des femmes en Mutualité, quel constat tirez-vous de la parité hommes-femmes en Mutualité ?

Dominique Joseph – Je constate une progression du taux de féminisation dans les conseils d'administration : il est passé de 23% en 2015 à 24% en janvier 2017. Je note aussi que les femmes sont mieux représentées dans les mutuelles gérant des réalisations sanitaires et sociales, puisque ce taux est de 26%, contre 22% pour les mutuelles du Livre 2, autrement dit celles ayant des activités d'assurance.

Nous évoluons donc, mais sûrement trop lentement par rapport à l'objectif de 40% à atteindre en 2021. Toutefois, je me félicite que certains groupes, comme Macif Mutualité, la MNT, la MGEN, la Smerep, le groupe Aesio, Harmonie mutuelle ou encore Intériale, se montrent très volontaires dans le développement de la parité et sont très proches, voire dépassent les 40% de femmes dans leurs instances.

Quels sont les principaux freins à la progression de la parité ?

Dominique Joseph – J'en identifie trois. Le premier est interne au mouvement mutualiste. La consolidation en cours du secteur réduit le périmètre de renouvellement, car il y a moins d'instances et donc moins de postes d'administrateurs et d'administratrices.

Le deuxième est d'ordre sociétal. Les structures traditionnelles de l'engagement traversent une crise profonde, qu'il s'agisse des syndicats, des mutuelles ou encore des partis politiques... Les femmes, tout comme les jeunes, doivent faire leur place au sein de gouvernances mutualistes, composées encore majoritairement  d'hommes de plus de 50 ans.

Enfin, je qualifierais de psychologique le dernier frein. En effet, nous avons constaté qu'à compétences égales, les femmes ont davantage tendance que les hommes à se poser des questions sur leur légitimité à devenir administratrice.

Quelles sont aujourd'hui les priorités du réseau MutElles ?

Dominique Joseph – Poursuivre l'objectif premier de MutElles, qui est de servir de levier à l'accélération de la parité dans les différentes instances des groupements mutualistes et de la Fédération. Pour cela, il faut créer l'envie chez les femmes d'être présentes dans la gouvernance des mutuelles, ce que rend possible l'échange d'expériences via notre réseau. Une fois visibles, il leur est beaucoup plus facile d'être repérées. Si je devais donc donner un seul conseil aux femmes en Mutualité, c'est celui d'oser !

L'autre enjeu porte sur notre structuration organisationnelle. Il nous faudra encore être très présent et actif sur le terrain, notamment pour développer un maillage territorial consistant. Il est indispensable que nous ayons des relais dans toutes les régions, pas seulement en Bourgogne-Franche-Comté ou dans les Pays de la Loire, deux de nos unions régionales les plus actives.

Enfin, la question de la place des hommes dans notre réseau se pose. Pour le moment, nous avons des promoteurs ou sponsors masculins, mais l'adhésion est ouverte exclusivement aux femmes. Nous réfléchissons donc à faire de MutElles un espace plus ouvert aux hommes, car nous nous sommes rendues compte que le côté exclusif de notre réseau peut parfois être un frein à sa promotion et son portage dans certaines mutuelles.

Nous envisageons donc de structurer un cercle des amis de MutElles. Et en tant que présidente de MutElles, j'irai même jusqu'à penser que nous pourrions ouvrir l'adhésion aux hommes, tout en préservant des moments d'échange exclusifs entre femmes.

Conférences, ateliers…

MutElles compte actuellement 250 adhérentes. En un an, ce réseau des femmes en Mutualité a organisé quatre conférences grand public et une quinzaine de manifestations à destination de ses adhérentes (ateliers, after-work, petits-déjeuners), à Paris et en région. Par ailleurs, sa présidente, Dominique Joseph, a fait partie de la commission chargée de l'élaboration du rapport "Egalité entre les femmes et les hommes dans l'ESS", publié en février 2017 par le Conseil supérieur de l'économie sociale et solidaire.

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS-XAVIER CHAPELLE

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)

MUTUELLESSur le même sujet

MUTUELLESFemmes en Mutualité : osez !Articles03 juin 2016

MUTUELLESParité hommes-femmes : la Mutualité lance MutEllesArticles30 mai 2016

À lire aussi

MUTUELLESLe développement de la Mutualité en AfriqueArticles23 mai 2017MUTUELLESFrais de gestion des complémentaires : le plaidoyer d’un économiste de la santéRevues de presse19 mai 2017MUTUELLESCode de la Mutualité : l’ordonnance est parue au Journal officielArticles05 mai 2017

LA MUTUALITÉ FRANÇAISEACTUALITÉSSERVICESPRESSE

  Nos sites en région  Aquitaine  Auvergne-Rhône-Alpes  Bourgogne-Franche-Comté  Bretagne  Centre  Corse  Grand-Est  Guadeloupe  Guyane  Ile-de-France  Languedoc-Roussillon  Limousin  Midi-Pyrénées  Nord Pas de Calais  Normandie  Pays de la Loire  Picardie  Poitou-Charentes  Provence-Alpes-Côte d'Azur  Réunion 

© 2015 Mutualité FrançaiseContactExtranetNotice légaleNewsletters

Pétition

Lien vers la signature de la pétition remise à  Emmanuel Macron https://twitter.com/tomipa06/status/871612433529532416

jeudi 1 juin 2017

Dessin de presse

En savoir plus... https://twitter.com/HedrichPierre/status/870287523980996609

Un robot prend du service dans les rangs de la police...

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/870327094064013312?s=09

Abonnez-vous à Mine dinfos

https://pressentinelle2.blogspot.fr/?m=1

Coup de projecteur sur MutElles

En savoir plus : https://twitter.com/pressentinelle2/status/870324038035537920

Journée mondiale du lait

Jetez un coup d'œil au Tweet de @LesProLaitiers : https://twitter.com/LesProLaitiers/status/870164631377121280?s=09

Moralisation de la vie politique

mardi 30 mai 2017

Remember

ActualitésFonctionnaires: la suppression du ministère suscite la critique des syndicats sur Orange Actualités

Marylise Lebranchu, le 3 février 2016 à l'Assemblée nationale à Paris

© AFP

Fonctionnaires: la suppression du ministère suscite la critique des syndicats

La suppression d'un ministère de la Fonction publique à part entière au sein du nouveau gouvernement a suscité la critique unanime des syndicats - craignant qu'elle soit réduite à une simple "variable budgétaire" -, relayée par leur ancienne ministre socialiste Marylise Lebranchu.

Les 5,4 millions d'agents publics, qui représentent un emploi sur cinq, seront désormais rattachés au ministère de l'Action et des comptes publics, sous la houlette de Gérald Darmanin, 34 ans, maire de Tourcoing. Un ministre "issu d'une droite dite dure, qui voulait supprimer plusieurs centaines de milliers de postes d'agents publics", rappelle Marylise Lebranchu.

Pour l'ancienne ministre PS de la fonction publique, de la décentralisation et de la réforme de l'Etat, ce rattachement donne "l'impression que la fonction publique devient une variable d'ajustement budgétaire".

"Même Nicolas Sarkozy n'avait pas franchi un tel cap !", s'est insurgée la CGT (1er syndicat chez les fonctionnaires). "En effaçant ainsi la fonction publique, en la rattachant à un département ministériel qui en fera avant tout une variable budgétaire et en y nommant une personnalité fortement ancrée à droite", Emmanuel Macron et Edouard Philippe "indiquent clairement leur volonté de poursuivre et d'amplifier les nocives politiques d'austérité", estime le syndicat. 

"Les fonctionnaires sont, quels que soient leur statut et leur entrée dans la fonction publique, l'ossature de la République", a  assuré le nouveau ministre. Il pilotera les comptes publics (budget) et sociaux (comptes de la Sécu) ainsi que la Fonction publique et la Réforme de l'État, selon son entourage.

"Les ambitions de modernisation, d'économies et de transformation des collectivités publiques, nécessaires à la préservation de nos équilibres et à la qualité de nos administrations, se feront en dialogue permanent avec les agents", a assuré son ministère jeudi soir dans un communiqué, précisant que M. Darmanin prendrait "personnellement contact" vendredi avec les organisations syndicales de la fonction publique.

"Il leur proposera de les recevoir individuellement la semaine prochaine pour commencer à dialoguer sur les objectifs" fixés par le gouvernement, ajoute le communiqué.

La grogne syndicale est loin de se résumer à la CGT. A FO (3e), l'Union interfédérale des agents de la fonction publique (UIAFP-FO) dénonce aussi une "vision purement comptable et budgétaire" et demande "un ministère à part entière".

- Suppression de 120.000 postes -

L'UIAFP-FO rappelle quelques-unes des "intentions" du président de la République lorsqu'il était en campagne : suppression de 120.000 postes de fonctionnaires, fin de l'évolution uniforme des rémunérations de toutes les fonctions publiques "dans une logique d'individualisation des rémunérations basée sur le mérite", "remise en cause du code des pensions civiles et militaires en introduisant un régime unique de retraite en points", "contrats pour remplacer le système des corps de fonctionnaires jugé trop rigide".

Pour Solidaires (6e) aussi, ce "rapprochement" entre action et comptes publics fait craindre que la fonction publique et ses agents servent de "variable d'ajustement pour l'équilibre des comptes de la nation". 

"Mais où est passée la fonction publique ?", s'interroge la CFDT (2e), qui dit attendre "une réponse rapide à ses interrogations qui concernent plus de 5 millions de fonctionnaires et agents publics".

L'Unsa (4e) évoque "un mauvais signal donné aux agents" qui "renvoie à un passé" où la révision générale des politiques publiques (RGPP), dont la mesure phare était le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux dans la Fonction publique d'Etat, "avait réduit la politique fonction publique à une gestion mécanique par les seuls coûts". 

5e syndicat de fonctionnaires, mais première chez les enseignants, la FSU juge inacceptable "de traiter des missions de services publics par le seul prisme budgétaire", tandis que CFTC et CFE-CGC dénoncent également en choeur un "choix comptable" et une "logique comptable".

De son côté, Mme Lebranchu, invitant Emmanuel Macron à expliquer "où et quand" il supprimera 120.000 postes de fonctionnaires, dit néanmoins "attendre de voir comment les nouveaux équilibres ministériels vont concrètement se mettre en place".

Pour elle, une seule question vaut : "quels services publics voulons-nous ?".

A lire aussi

Fonction publique: Darmanin "ouvert" mais en charge d'une "feuille de route", selon la CFTC

Fonction publique : les syndicats sont sur leurs gardes

© Orange 2017mentions légalesinfos tarifaires

C'est à lire

https://www.sos-homophobie.org/

SoloProtect présent à Préventica


SoloProtect  vous donne RDV sur le  stand L48 au salon Préventica

Communiqué de presse

SoloProtect C'est un badge technologique de sécurité dédiées aux travailleurs isolés, notamment aux personnels en surface de vente. SoloProtect est une solution discrète destinée aux travailleurs isolés. SoloProtect aide les entreprises et les organisations à équiper et protéger leurs employés qui travaillent seuls, que ce soit auprès du public, dans les locaux de la structure ou en intervention à l’extérieur. Un travailleur isolé n’est pas nécessairement seul en permanence. Mais sans supervision rapprochée pendant tout ou partie de la journée, il sera potentiellement plus vulnérable s’il est confronté à une situation dangereuse. Une agression verbale ou physique, un accident ou une blessure pourront avoir des conséquences plus graves si personne n’est là pour l’aider.





lundi 29 mai 2017

Quoi de neuf du côté de l'Administration ?

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6275050248075247616

Sur l'agenda de Dominique JOSEPH

https://twitter.com/AXielles/status/869172764854321153

Zoom sur la santé en Afrique

Le Groupe DocteGestio lance Doctocare

Fort  de ses 100 implantations sanitaires sur 25 départements français, le groupe Docte Gestio lance Doctocare, des centres qui réunissent sur un même espace une offre de santé pluridisciplinaire et des services d'aide à la personne.
Avec la reprise de l'UTMIF (union territoriale des mutuelles d'Île de France) et de ses 426 salariés au 1er Avril 2017, la branche Santé du groupe compte aujourd'hui 42 centres médicaux, dentaires, magasins et cliniques.
Ces établissements s'ajoutent aux 66 agences de service à domicile et EHPAD de l'association Amapa (3200 personnes) acquise par Docte Gestio fin 2011.

Bernard Bensaid, ingénieur (X81) et président du groupe Docte Gestio  présentera Doctocare lors de la conférence de presse.

DATE - Jeudi 7 Juin
HEURE - 9:00 - 11:00
LIEU - Atelier 13 Sévigné  - 13 rue de Sévigné, Paris 4
Métros : Saint Paul (ligne 1) - Pont Marie (ligne 7) - Chemin Vert (ligne 8)
Parking 1 :  Baudoyer Marais - 4 Place Baudoyer
Parking 2 : Saint Antoine - 16 rue Saint-Antoine

A propos
Pionnier en 2000 sur le secteur de la gestion locative en ligne (directgestion.com), le groupe
Docte Gestio s'est ensuite développé en sauvant puis redressant plus de 34 structures sanitaires,
médico-sociales (amapa.fr) et touristiques en difficulté. Il emploie aujourd'hui plus de 5.000
collaborateurs sur 200 établissements. Fin 2017, son chiffre d'affaires s'élèvera à 250 millions d'euros.

Acteur engagé dans des activités à caractère social, le groupe place la personne au coeur
de son organisation et des services qu'il propose. Pour privilégier le temps humain et maîtriser
les ressources, il s'appuie depuis l'origine sur l'utilisation des outils numériques, sur le travail
collaboratif et sur l'engagement des personnes.

En savoir plus sur DocteGestio : www.doctegestio.com

Repères :
Santé : 42 établissements MCO, centres médicaux, centres audio et/ou optique et centre thermal.
Médico-Social : 66 établissements EHPAD, centres ou agences SSIAD et SAAD.
Hôtellerie : 93 hôtels, résidences et villages vacances.

Bon à savoir

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6274880633479135232

Bravo

Jetez un coup d'œil au Tweet de @afpfr : https://twitter.com/afpfr/status/869068558491189248?s=09

vendredi 26 mai 2017

Vu pour vous

#bijoux de créateur

C'est à lire : pas de bras pas de chocolat

LE DIRECT

Afficher la page d'accueil de France Bleu Poitou ou France Bleu

Accueil  Infos  Société  Le Poitevin Philippe Croizon prépare un one-man-show

SOCIÉTÉLe Poitevin Philippe Croizon prépare un one-man-show

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou et France BleuVendredi 26 mai 2017 à 8:38

Philippe Croizon vient de publier un livre sur l'humour. © Maxppp - Maxppp

Le Poitevin Philippe Croizon vient de publier un livre intitulé "Pas de bras, pas de chocolat", consacré à l'humour, avant de se lancer sur scène. Il est en train de préparer un one-man-show.

L''humour est au cœur du dernier livre de Philippe Croizon, qui vient d'être publié, avec comme titre "Pas de bras, pas de chocolat". C'est le quatrième ouvrage du Châtelleraudais handicapé, amputé des quatre membres.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

Dans ce livre, Philippe Croizon raconte ses anecdotes, situations cocasses, ou jeux de mots liés au handicap, qu'il a vécu et entendu depuis son accident il y a 23 ans.

Ce livre , c'est se faire du bien! Se fendre le poire et changer de regard" - Philippe Croizon

Le Poitevin, réputé pour ses exploits sportifs avec la traversée de la Manche à la nage, les 5 continents à la nage ou le Dakar, se lance maintenant dans un nouveau défi : monter sur scène.

Un spectacle et un film

"Je suis parti pour plusieurs mois d'entraînement" confie-t-il ce vendredi matin sur France Bleu Poitou. Philippe Croizon a donné une conférence devant 10.000 personnes à l'Accor Arena Paris-Bercy, qui a déclenché l'idée du one-man-show. Il estime qu'il y a "un an de travail".

Il avance aussi sur le projet de film sur sa propre vie, avec Jérôme Ferrari.

>> ECOUTER : Philippe Croizon, invité de France Bleu Poitou à 8h10.

Châtellerault, France

 

Mots-clés :

HANDICAP HUMOUR LIVRES POITOUVIENNE

Par :

Marie-Coralie FournierFrance Bleu Poitou

 

CONTENUS SPONSORISÉS

Humm… une tarte au citron meringuée gourmande et anti-cholestérol - PRIMEVERE

Envie d'un café parfait ? Achetez une machine à café en grains ! - DE'LONGHI - BETTER EVERYDAY -

Gros Cristaux de sucre : le secret de vos confitures méthode traditionnelle - BÉGHIN SAY

PHOTOS – Kendall Jenner frôle l’ac­ci­dent de décol­leté - GALA

Solidarité Isolation : l'isolation des combles à 1€ pour les foyers aux faibles revenus - ENERGIE-SOLIDARITE.COM

Ségolène Royal : « Je ne me laisserai pas faire. Je refuse d’être ainsi salie » - LE MONDE

 

Sur Radio France

Benoît Hamon, le dernier des socialistes - FRANCE INTERVALD : INVITE - MOUV'

FRANCE BLEU

Nous contacterNos fréquencesApplication mobileNewsletter

ESPACE PRESSE

Communiqués de presseDossier de presse

SUIVEZ-NOUS

    

Télécharger l'application France Bleu :

 

Retour Haut de page

crédits mentions légales politique de confidentialité médiateur

France Bleu 2015 – Tous droits réservés

La fréquentation du site est certifiée par l'OJD

mardi 23 mai 2017